target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

11/05/2013

Guaino:Le froussard peut être fier de lui... Il a obtenu 105 soutiens sur 196 députés et une page dans le Figaro

Guaino:Le froussard peut être fier de lui...

Il a obtenu 105 soutiens sur 196 députés et une page dans le Figaro .

guaino hait les mains.jpg

Le premier prisonnier de la guerre aux cons…

Il doit faire de l’huile le froussard de l’UMP,celui qui se planque pour gueuler dans hémicycle de peur que M.Bartolone l’apostrophe comme il a décidé de le faire à propos des gros gredins qui confondent hémicycle et arène de corrida…

Il peut être fier de lui à peine 105 députés de son groupe le soutiennent.La plupart faisant partie de la clique à Copé,pas un filloniste à part Wauquiez qui de mon avis n’en est plus…Monsieur roule carrosse pour sa pomme.Lui aussi,un gros courageux et sans  doute peu soutenu,il n’ira pas à la bataille en septembre et l’élection tant promise aux militants et adhérents n’aura pas lieu contredisant ainsi toutes le prouesses,pardon promesses –si je mens je vais en enfer – de messieurs Copé et Fillon,bien que le second avait averti qu’il ne voulait plus de la présidence du parti.Une fois,ça lui avait suffi.Un accord signé devant notaire et toutes les télévisions si je puis dire,bel exemple du sens de la parole chez les gredins.Au train où vont les choses à Paris – la reconquête c’est maintenant – la primaire parisienne sera sans doute annulée faute d’inscrits.Elle est belle l’UMP,ce n’est pas eux qui veulent remplacer François Hollande par un coup comparable à celui qui ramena le Général de Gaulle en mai 1958.Il est où le général de l’UMP aujourdhui.A Los Angeles ou au Japon…rue de Vaugirard,bien au chaud des ses bureaux.

Quant à M.Guaino qui  pense sauver sa couenne par ce subterfuge imbécile et qui mouille ses collègue UMP pour des nèfles,l’USM a eu une réponse fort intelligente,je la cite: «Juridiquement, le délit d'outrage est constaté à partir d'un comportement individuel. Seule la personne qui a prononcé les propos incriminés peut être poursuivie», assure Christophe Régnard, président du syndicat.Réponse dans le droit fil de notre droit car au contraire de ce que considèrent M.Guaino et de son avocat,il y a encore dans notre pays des lois à respecter ainsi l’argument avec lequel M.Guaino a embarqué ses collègues ne tient pas.Il estime désormais que s'il est poursuivi,ses collègues devront l'être aussi.

M.Guaino avait invente une nouvelle selon laquelle la Gardes sceaux ne pouvait agir auprès du CSM au nom de l’article 65 de notre constitution,il vient d’inventer la punition collective.

Moi,je donne un conseil à M.Guaino,qu’ il achète une île,fonde une république qui lui conviendrait à lui tout seul car manifestement la notre ne lui convient pas vraiment.

Il est bon ce monsieur Guaino à jouer au gros bras,au donneur de leçon et qui se veut le meilleur pourfendeur de la politique de François Hollande,toujours à la limite de l’insulte publique.

Voila ce qu’en dit un journaliste de province un peu éloigné du microcosme parisien et surtout du Figaro qui juge parfaitement de la qualité de ce bonhomme infâme et le situe à la bonne place:le néant.

Le journaliste est poli c’est bien connu.Moi je dirai que c’est un con.Et pas qu’au printemps.

guaino porte.jpg

Ne demandez pas le programme à l’UMP, il n’existe pas. Pas encore.

À défaut, l’ancienne plume du président Sarkozy, Henri Guaino, est capable de tenir un discours fleuve de plus d’une heure sans jamais émettre la moindre idée politique. Pas d’idée, pas de programme et pas de chef, tout ceci est clairement affirmé et assumé. D’ailleurs, « on n’est pas prêt à revenir au pouvoir » admet le député des Yvelines, entrevoyant une éventuelle dissolution de l’assemblée comme une patate chaude : « Bien sûr on gagnerait… et on n’a pas de programme. »

Alors, Henri Guaino casse du socialiste : « Ils n’aiment pas la Ve République qui fonctionne sur un exécutif fort et gouvernent comme sous la IV e : on peut prédire leur destin comme celui de la fin de la IV e République » dit-il, n’hésitant pas à repasser les plats de l’histoire et à trouver quelconques ressemblances avec la crise algérienne de 1956 et le chaos économique de l’époque où « le FMI était aux portes de la France ». Face à ce portrait au vitriol, le chef de bande des Amis de Nicolas Sarkozy énumère les succès du chevalier blanc : « Il a sauvé les banques, le système bancaire mondial » et, tant qu’à faire, « notre économie, notre société et notre démocratie ».

Ce n’est pas tout. « Il a pris la crise de l’euro à bras-le-corps et rassemblé les chefs d’État européens pour la première fois de l’histoire : ce jour-là, on a empêché l’Europe d’exploser. » Bref, « quand je dis qu’il a sauvé le monde », poursuit Henri Guaino, « les imbéciles ricanent mais ont n’est pas loin de la vérité ». « Les imbéciles ricanent » également à l’évocation de « la politique de civilisation ». Qu’à cela ne tienne, Henri Guaino reprend de son ancien service et repose le débat. « Dans quelle civilisation voulons-nous vivre ? », interroge-t-il, en expliquant la dimension humaine de la politique et sa volonté : « La force de dire non », en rupture aux « féodalités nichées dans les corps intermédiaires » de retour, selon lui, avec le gouvernement socialiste. Dernier tacle envoyé à François Hollande, mais non l’ultime, emprunté à André Malraux : « Seul l’esclave dit oui. »

Le brillant orateur a ainsi tenu en haleine un public de 200 personnes conquis d’avance. Traînant comme un boulet la crise qui traverse l’UMP, Henri Guaino a délivré un message alarmiste aux électeurs sisteronais,à un an des municipales.Les divergences au sein de la famille sont assumées. Puis de conclure : « On va apprendre à vivre sans chef en attendant qu’il émerge. »

http://www.ledauphine.com/politique/2013/04/25/henri-guai...

ruby05 25.04.2013 | 11h53

Si on t'avait foutu à la porte chaque fois que t'as dis des conneries,t'aurais passé ta vie dehors.

contribuable05 25.04.2013 | 10h54

« Bien sûr on gagnerait… et on n’a pas de programme. »

Pas de programme, pas de chef, et malgré tout H. Gaino est sûr que l'UMP remporterait l'Assemblée en cas de dissolution!

C'est vraiment prendre les français pour des crétins sans cerveau (et sans mémoire non plus)

Jean Lespinasse 42 25.04.2013 | 10h32

" Quand je dis qu’il a sauvé le monde les imbéciles ricanent ".

Je fais partie de ces imbéciles Henri.

Au fait comment appelle t-on ceux  qui pendant 6 mois si disent contre le mariage pour tous et qui vote pour à l'Assemblée Nationale?

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu