target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

18/04/2013

Barjot:Pas folle,vicieuse assurément…

Barjot:Pas folle,vicieuse assurément…

barjot,valls,ump,hollande,mariage pour tous

Le ministre de l’intérieur a reçu les organisateurs par esprit de conciliation ,il a pris toutes précautions auprès des organisateurs pour qu’ils s’organisent pour évacuer les groupes extrémiste de leur cortège comme il est de coutume.

Et bien Mme Barjot n’est pas d’accord…Il est vrai qu’elle est la nouvelle voix de la France…

Elle,avec le soutien affiché des gredins de l’UMP,exige que ce soit le ministre de l’intérieur et ses services qui s’enquiert de la sécurité de ses cortèges.Or,depuis un certain temps elle et ses amis,des députés UMP qui condamnent les violences policières et les gardes à vue abusives,on aurait payé cher pour entendre et voir ça,on ne voit pas bien la cohérence de ces belles dames et beaux messieurs qui de jour en jour montrent leur vrai visage.Du mariage pour tous,des enfants,ils en ont rien à faire…La grande affaire c’est d’atteindre la président de la république et le gouvernement.J’en veux pour preuve le déroulement de cette seconde lecture à l’assemblée nationale qui voit l’UMP se débattre dans amendements contradictoires,contester des amendements présentées par elle en première lecture,quitter les débats pour aller soutenir le manifestants,déposer une motion de renvoi pour annuler ce débat alors qu’on le réclame à cor et à cri…

Les gredins en appellent au français et à la France pour juger le gouvernement et la majorité présidentielle,heureusement que ces français n’ont pas le temps de regarder ces débats car ce sont qui se réclament de leur soutien qui seraient bien mal jugés.

La vérité est au fond de ces cerveaux pervertis…Ils savent qu’il y aura des incidents,c’est leur intérêt et en vérité ils les entretiennent par des discours enflammées ,en faisant passer l’exécutif pour de pantins peu respectables jusqu’à traiter le gouvernement et la majorité présidentielle d’assassins d’enfants…Ils savent qu’il y  aura des incidents,incapables de gérer une manifestation ils pourront en mettre la responsabilité sur le ministre de l’intérieur et des policiers…Policiers,je le répète,qui font montre de grande patience.

Ils ne peuvent empêcher ces débordements puisqu’ils utilisent les fascos pour entretenir la pression.Faudrait cesser de prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages. Ils font partie de leur stratégie et le fait de condamner mas comprendre c’est comme le ni-ni aux élections.

Alors Mme Barjot,messieurs les députés de l’UMP en particulier M.Guaino prenez vos responsabilités.

Ce ne pas moi ou mes amis  qui s’exclament en plein parlement que les français vont aller à la chasse aux socialistes mais M.Myard.Jamais on a entendu un quidam de gauche à la chambre que les francais devait aller à la chasse des UMP,même M.Sarkozy n'était pas aussi mal traité que François Hollande par ses adversaires.

Jamais depuis,longtemps on aura vu de tels débordements.Jamais,on aura vu des responsables politiques manquaient de discernement à ce point.Un jour c’est les années 30,un autre c’est 1958.Sait-il de quoi il parle M.Copé qui était à l’époque dans les gonades de son père…ou alors tenterait-on d’instiller dans l’esprit des français que les socialistes sont des faiseurs de guerre civile,qu’on est à la limite du putsch ou de l’arrivée de parachutistes sur Paris…une autre fois c’est la chienlit…pour le Point c’est 1789,

Ce sont des crapules,voila  je le dis bien net et bien clair.Qu’on vienne me chercher noise…

barjot,valls,ump,hollande,mariage pour tous

 

Manif pour tous. Valls appelle à rejeter les groupes identitaires

jeudi 18 avril 2013

 

 

Le ministre de l’Intérieur a appelé jeudi les opposants au mariage homosexuel à rejeter les groupes d’extrême droite qui provoquent débordements et actes homophobes et à faire preuve de responsabilité notamment dans leurs discours.

Manuel Valls, qui a réuni l’ensemble des services afin de renforcer le dispositif en vue de la manifestation prévue dimanche par La Manif pour tous, a également jugé inacceptable les pressions sur les parlementaires.

« J’en appelle à la responsabilité de tous », a-t-il dit en précisant qu’un « dispositif important » serait mis en place pour le défilé prévu dimanche à Paris.

Plusieurs groupes ciblés

Dénonçant les « agissements de groupes identitaires » qui se réclament du « pétainisme », le ministre a cité nommément le syndicat étudiant GUD, l’Oeuvre française, les Jeunesses nationalistes et le Renouveau français.

« J’invite chacun à rejeter ces groupes d’extrême droite. C’est aux organisateurs de faire le tri », a-t-il insisté. La préfecture de police de Paris a confirmé que des groupes d’extrême droite avaient « infiltré »mercredi soir une manifestation aux abords de l’Assemblée nationale et refusé d’obéir aux mots d’ordre de dispersion.

Selon lui, ces groupes veulent « provoquer des incidents graves, provoquer les institutions républicaines. Ils trouveront en face une réponse très déterminée des forces de l’ordre, comme de la justice », a-t-il dit à la presse.

Agression homophobe

Manuel Valls a dénoncé les violences commises depuis 24 heures à Paris, Lyon et Lille, où a été commise une agression homophobe dans un bar gay de la vieille ville.

Le ministre a également mis en garde contre les menaces de mort et les incitations à la haine proférées par certains des opposants au mariage gay.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Manif-pour-tous.-Va...

barjot,valls,ump,hollande,mariage pour tous

 Barjot demande à Valls des actions préventives contre les "groupuscules identitaires"

Le Monde.fr | 18.04.2013 à 17h04 • Mis à jour le 18.04.2013 à 17h32

Par Benoît Hopquin

Grosse,tonitruante colère,jeudi 18 avril, de Frigide Barjot,responsable de la "Manif pour tous" et opposante au mariage homosexuel : Je demande à Manuel Valls, ministre de l'intérieur, que tous les groupuscules identitaires et nationaux soient préventivement mis hors d'état de nuire à notre mouvement. Je demande que des mesures de précaution soient prises", explique-t-elle au Monde.

"J'exige que les skinheads homophobes soient mis en taule. Ceci afin d'obtenir les conditions normales d'exercice de la démocratie. Le débat de société en cours est important. Il est lourd d'enjeu démocratique. Or, il est mis à mal par ces individus qui ternissent l'image pacifique de notre mouvement." Des admonestations qu'elle devrait répéter dans la soirée lors d'une conférence de presse.

Mercredi soir, des incidents marginaux ont émaillé la fin de la manifestation des opposants au mariage gay, aux abords de l'Assemblée nationale. Plusieurs milliers de personnes s'étaient rassemblées là, comme chaque jour depuis que le texte de loi est revenu en discussion devant les députés. Après la consigne de dispersion, signifiée vers 22 heures, une cinquantaine de militants d'extrême droite ont affronté les forces de l'ordre qui bouclaient le Palais-Bourbon, jetant bouteilles et autres projectiles. Le dispositif policier a riposté par des gaz lacrymogènes.

"ON LES CONNAÎT, CE SONT TOUJOURS LES MÊMES"

"On les connaît, ce sont toujours les mêmes", assure Frigide Barjot, à propos des fauteurs de trouble. La militante s'en prend également aux médias qui, à ses yeux, donnent trop d'importance à ces heurts, en oubliant la majorité des participants et le fond des revendications. Elle fait amende honorable pour s'être laissé emporter, vendredi 12 avril, au cours d'une manifestation qui se déroulait cette fois au Sénat."J'ai dit exactement : 'Que veut le président de la République ? Il veut du sang ? Il en aura par sa faute.' La phrase a été sortie du contexte. Mais je n'aurais pas dûdire cela. Je me suis excusée et je m'excuse encore. Ce n'est pas à moi de rajouter de la violence quand je veux de la sérénité."

Jeudi matin, Frigide Barjot étaient dans les locaux de la police judiciaire à Paris. Virginie Tellenne, de son état-civil, a porté plainte après avoir reçu des menaces de mort sur son téléphone portable, la visant ainsi que ses enfants. Elle dit découvrir chaque jour une cinquantaine de SMS d'injures et de menaces, en montre un florilège peu glorieux. Dans un récent entretien au Monde, Chantal Jouanno, sénatrice UDI qui a voté en faveur du projet de loi, affirmait également avoir été victime de tentatives d'intimidations, cette fois des opposants au mariage homosexuels. Un signe supplémentaire du durcissement actuel du débat.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/04/18/barjot-demande-a-valls-des-actions-preventives-contre-les-groupuscules-identitaires_3162438_823448.html

 

 Grosse,tronitruante,j'ai cru dans un premier temps que M.benoit Hopquin parlait de Mme Barjot.

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu