target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

03/03/2013

Monti:Si c’est Zemmour qui le dit…

Monti:Si c’est Zemmour qui le dit…

 

zemmour,monti,fillon,ump,copé,merkel


Le bug de Super Mario

C'était Super Mario. Il était encensé par les médias internationaux pour sa compétence, son courage, sa persévérance. Mario Monti est aujourd'hui le grand perdant des élections italiennes. Il n'a jamais su trouver le ton juste pour parler au peuple ; à la fois arrogant et vindicatif, il a dilapidé son capital de popularité;il était plus à l'aise pour parler aux banquiers et aux journalistes. Le « technicien » italien a connu le sort d'un Barre ou d'un Balladur ou d'un Delors, idoles des élites dédaignées par le peuple.On peut gloser sans fin sur l'ingratitude et l'aveuglement des électeurs qui refusent les sacrifices nécessaires; mais on peut aussi noter que les potions du bon Dr Monti ont - pour l'instant - apporté plus de récession et plus de chômage. Mario Monti était le bon élève de la classe européenne, appliquant sans mollir les ordres de Bruxelles;le peuple italien lui a répondu en votant majoritairement pour des candidats qui, de Berlusconi à Grillo en passant par la Ligue du Nord, ont fait campagne contre l'euro, l'Alle­magne, la corruption et l'impuissance de la classe politique italienne. Le fossé entre élites et peuple est devenu gouffre.L'incompréhension tourne à l'hostilité. En Italie comme en France. La Ve République permet encore de dissimuler la profondeur du conflit ; on peut être élu et gouverner avec une minorité de soutien. Pas en Italie. Force et faiblesse transalpines. Le désordre institutionnel romain met à ciel ouvert les ravages causés par le sauvetage à tout prix de l'euro, la perte de souveraineté des Etats. Les tensions croissent au sein de cha­cune des nations européennes entre peuple et élites, et le ressentiment monte inexorablement en Grèce, Espagne, Italie, voire en France, contre une Allemagne qui apparaît à la fois comme la patronne de l'Europe, la grande bénéficiaire de l'unification monétaire et la mère Fouettard de la rigueur. Mario Monti a été la victime expiatoire de ces tensions. Un avertissement sans frais pour tous ceux qui,tel François Fillon,veulent s'inscrire dans sa glorieuse lignée.

Article paru dans le Figaro magazine -1er mars 2013

 

Je plains Mme Merkel si elle perd les élections générales dans son pays…

M.Zemmour évoque la filiation,si j'ose dire,entre Monti et Fillon.De grace M.Zemmour n'oubliait pas M.Copé qui dernièremet annonçait que le modèle pour la France c'est l'Italie,l'Espagne....Il est vrai que le discours a changé  vu la déculottée que vient de se prendre le centre droit en Italie.


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu