target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

28/02/2013

Monti:Il ne faudrait pas qu’il nous déçoive…

Monti:Il ne faudrait pas qu’il nous déçoive…

 

monti.jpg


Singulières procédés politiques que ceux qu’appliquent M.Monti.A l’issue dudésastre électoral qu’a connu on pays il réclamait un gouvernement compose de tous les partis représentés a la chambre et au sénat.Boujour les dégâts…aujourd’hui il critique ses anciens partenaires qui auraient demandé des reports des objectifs de réduction de leur déficit.Rien ne l’empêchait de le faire pour son pays.Sans doute cela aurait éviter la claque qui l’a prise lors de ce dernier scrutin malgré une politique globalement supportée par les italiens.Supportée mais pas acceptée.

On sait que nombreux étaient en Europe qui espéraient une coalition Bersoni-Monti,les déclarations de l’ancien président du conseil italien vont en refroidir certains …

Je note enfin que les Echos toujours tellement objectif quand il s’agit de la France et de ses voisins titre «Déficits : Mario Monti critique la France » tout en précisant dans l’article « (…)conclu, dans une critique voilée adressée à l'Espagne, le Portugal, la France ou encore les Pays-Bas.Quand la magie du titre vous tient…

En politique,M.Monti ne l’a pas compris,on est responsable de ses succès et de ses échecs personnellement.Il a choisi d’aller aux élections en les provoquant,il a pris la tête d’une liste sans vraiment la prendre,il est revenu sur des décisions qu’il avait prises auparavant,les italiens ne l’ont pas suivi.Ce n’est pas la faute des déficits,français,espagnol ou portugais ou hollandais.c’est de sa faute et celle peut être  de ses conseillers,M.Soubie et M.Julien Vaulpré,tous deux ex-conseillers de Nicolas Sarkozy et experts en défaite électorale..

Pour ce qui concerne notre pays,la France,nous sommes passés de 5.2% de déficit en 2011 à 4.5% en 2012…la prévision pour 2013 à 3.7%,l’effort est donc continu.Le report a été demandé et accepté sous des conditions draconiennes sur la réduction de notre déficit en 2014.On en reparlera… 

Je m’aperçois en consultant les prévisions de déficit telles que définies par la commission que celui de l’Italie s’établirait à -2.1%,on ne voit pas pourquoi M.Monti aurait eu à demander un report de  réduction du déficit italien.…Il nous dit qu’il a réussi à faire ce qu’on exigeait de lui –on c’est l’Europe – tant mieux pour lui mais dans quel état rend-t-il son pays…avec 2 clowns majoritaires….La question essentielle à poser est la suivante:M.Monti était-il le président du conseil italien ou européen.Il a oublié qu’il n’ a jamais été élu à ce poste mais désigné,les italiens ne l’ont plus accepté.Il a oublié qu’un jour ou l’autre le peuple décide…

La leçon de cette triste histoire,c’est que l’Europe telle qu’elle va nous mettra dans une gadoue politique et économique sans précédent.Avec le risque d’une fracture démocratique elle aussi sans précédent.

M.Monti devrait réfléchir aux solutions à apporter à ces problématiques au lieu de s’en prendre à ses voisins.

Souhaitons bon courage à M.Monti,à M.Bersoni et à nos frères italiens,c’est la meilleure des choses que nous pouvons faire….et à  M.Monti de se forger une stature politique digne de ses compétences économiques.

 

monti soubie.JPG

Déficits : MarioMonti critique la France

Le chef sortant du gouvernement italien a critiqué les gouvernements européens qui reportent leurs objectifs de réduction des déficits publics. Il est également revenu sur sa défaite électorale.

Lors d'un forum sur la concurrence organisé par la Commission européenne à Bruxelles, le chef sortant du gouvernement italien Mario Monti a critiqué, ce jeudi, les gouvernements européens qui cherchent à gagner du temps en reportant leurs objectifs de réduction des déficits publics, estimant que cela nuit aux pays qui respectent leurs engagements. «Nous n'avons pas cédé à la tendance récente consistant à demander le report d'un an de certains objectifs, comme la réduction des déficits», a déclaré Mario Monti. «Lorsque j'ai pris mes fonctions, je n'ai pas envisagé de demander un arrangement pour reporter à 2014» les objectifs de réduction du déficit public italien,«malgré des conditions très, très difficiles», a-t-il souligné.

«Je ne blâme personne, ni au niveau de l'Union européenne ni parmi les Etats membres, mais il est évident que la crédibilité de la politique menée dans un pays peut souffrir si d'autres demandent des reports et les obtiennent», a-t-il conclu, dans une critique voilée adressée à l'Espagne, le Portugal, la France ou encore les Pays-Bas.

Madrid a plusieurs fois obtenu des délais de Bruxelles pour réduire son déficit public, compte tenu des efforts fournis en terme de réformes. L'Espagne doit normalement revenir dans les clous des 3% en 2014, mais la Commission européenne prévoit que le déficit espagnol atteindra 7,2% l'an prochain.

En France, les «conditions sont réunies» pour reporter le retour du déficit public de la France à 3% du PIB , jusqu'ici fixé à 2013, a déclaré le 22 février le ministre des Finances Pierre Moscovici. La Commission européenne prévoit un déficit de 3,7% en 2013 .

Problème de visibilité

Mario Monti, grand perdant des élections italiennes, a défendu à Bruxelles la politique qu'il a menée pendant 15 mois à la tête du gouvernement italien. Etant donnée la pression des marchés financiers fin 2011, «il n'y avait pas d'autre choix que de mettre en place une stratégie énergique de réduction des déficits en même temps que des réformes structurelles», a-t-il souligné lors de son allocution.

Mais il a reconnu «un énorme problème de visibilité de la justesse de la bonne politique»«Si la vertu n'apporte pas de gains visibles, elle risque d'être de courte durée», a-t-il déploré.

Mario Monti, qui a passé 10 ans à Bruxelles en tant que commissaire européen, a été longuement applaudi au terme de son allocution.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202...

 


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu