target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

09/12/2012

Le Pen:La starlette de la politique fait son petit caprice

Le Pen:La starlette de la politique fait son petit caprice...

mlp lci rigole.jpg

 http://videos.tf1.fr/jt-we/marine-le-pen-invitee-du-20-he...

Décision n° 2012-4588 AN du 07 décembre 2012.pdf

Délibéré par le Conseil constitutionnel dans sa séance du 6 décembre 2012, où siégeaient : M. Jean-Louis DEBRÉ, Président, M. Jacques BARROT, Mme Claire BAZY MALAURIE, MM. Guy CANIVET, Michel CHARASSE, Renaud DENOIX de SAINT MARC, Mme Jacqueline de GUILLENCHMIDT, MM. Hubert HAENEL et Pierre STEINMETZ.

Seuls Messieurs Jean Louis Debré,Jacques Barrot,Michel Charasse,Hubert Haenel,Pierre Steinmetz ont eu à occuper des mandats électifs direct,les autres membres de la commission qui a statué sur le recours présenté par M.Briois et non par Mme Le Pen sont majoritairement des hauts fonctionnaires émérites.

Claire BAZY MALAURIE

7 septembre 2010,(depuis le) : Membre du Conseil constitutionnel nommée par le Président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer

Guy CANIVET

5 mars 2007,(depuis) : Membre du Conseil constitutionnel, nommé par le président de l'Assemblée nationale, Jean-Louis Debré

Renaud DENOIX de SAINT MARC

5 mars 2007(depuis) : Membre du Conseil constitutionnel, nommé par le président du Sénat, Christian Poncelet

Jacqueline de GUILLENCHMIDT

10 mars 2004,(depuis) : Membre du Conseil constitutionnel, nommée par le président du Sénat, Christian Poncelet

Hubert HAENEL

Sénateur RPR puis UMP du 28 septembre 1986 au 6 mars 2010

12 mars 2010: Membre du Conseil constitutionnel, nommé par le Président du Sénat, Gérard Larcher

Pierre STEINMETZ

Depuis 2004 : Membre du Conseil constitutionnel nommé par le Président de la République Jacques Chirac

Pour connaitre la composition complète du Conseil constitutionnel et la biographie de ses membres en détail:

http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutio...

 

Deux remarques :

*l’argument de marine Le Pen sur le composition politique du Conseil ne tient pas.En l’espèce ce n’est pas l’ensemble de ce dernier qui a statué sur la requête de M.Briois.Sur 10 conseillers sur 5 ont été impliqués dans des mandats électifs majoritairement classés à droite.Il sera difficile de nous faire admettre que tous les autres membres de cette commission sont tous des gredins comme ceux d’après Même Le Pen qui ne seraient que de instruments aux mains du pouvoir.Sauf que le pouvoir actuel,compte tenu  de la supposée tendance des personnalités  présentés,n’a pu intervenir sur leur décision.La vérité est plus simple :e recours présenté par M.Briois ne tient pas la route.Il n’a servi qu’à refaire  de la mousse sur le dos de cette pauvre ville et de ses habitants qui,manifestement,n’ont pas apprécié outre mesure les manœuvres post électorales de Mme Le Pen.

Je note que cette opération a permis à cette belle personne qui manifestement s’est fait installé un élastique sur le maxillaire inférieur pour sourire et rire à besoin de se victimiser une fois de plus et mieux encore de s’arroger le droit de prétendre à se proclamer premier parti d’opposition à François Hollande avec 2 députés à l’assemblée nationale…

On croyait qu’après une bonne campagne présidentielle Mme Le Pen aller cesser ses outrances chiffrées,ses attaques sur les personnes,ben non Mme Le Pen ne peut être que la fille de monsieur Le Pen sinon elle n’est plus rien.Pas d’arguments charpentés,des citations tronquées ou déformées,de erreurs dans les chiffres,des exagérations dans d’autre cas et enfin des attaques ad hominem insupportables.

*Venons en maintenant à l’attaque perfide envers M.Jean  Louis Debré à propos de ses fonctions de chef de cabinet de M.Papon ministre du budget dans le gouvernement de  M.Barre.

Quelles sont les intentions de Mme Le Pen lorsqu’elle assène cette  affirmation qui n’est pas un scoop puisqu’elle figure sur le site du conseil constitutionnel auquel chacun de nous peut accéder.Si Mme Le Pen,depuis qu’elle a recruté un intellectuel en la personne de M.Philippot,s’est fait une spécialiste de la citation historique après avoir été celle des chiffres pour la plupart bidons ou indisponibles au public quand elle se fait mettre en défaut,c’est sans doute pour paraître plus intelligente au yeux de la populace qu’elle compte séduire avec ses slogans et sa faconde.Et par ses sourires moqueurs et malicieux quasi permanents à chaque fois que son interlocuteur lui répond.

Qu’elle insinue que M. Debré soit un adeptes des thèses collaborationnistes ou anti gaullistes au motif qu’il a été chef de cabinet d’un ancien sous préfet de Vichy,là je dis niet et je dis à notre personnel politique qui n’a pas réagi à cette insinuation nauséabonde qu’ils sont des lâches.On  insulte pas les le président d’une institution des plus respectables –elle l’a été sous la présidence de M.Debré ne tout cas – au motif que celle-ci n’a pas accédé à un caprice de Mme Le Pen….

M. Debré n’a pas de leçon de gaullisme à recevoir de la part de Mme Le Pen car avant d’être chef de cabinet de M.Papon il est le fils de M.Michel Debré dont Mme le Pen ne peut nier la qualité qu’elle tente de s’approprier alors qu’elle est présidente d’un parti dont un fondateur était un SS français…(1)

Que M.Debré a été chef de cabinet de M.Papon ministre d’un gouvernement  dont le premier ministre était M.Barre et le président de la république M.Giscard d’Estaing.Grands vichystes devant l’eternel tout les deux…Que Mme Le Pen nous confirme que dans ses réunions publiques ou raout bruyant il n’a pas à l’exposition et à la vente des ouvrages sur le maréchal Pétain et son œuvre magistrale pour la salut de la France…

Que M.Debré a été occupé ses fonctions bien avant que l’affaire Papon n’éclate.Le procès de ce monsieur s’est déroulé entre le 7 octobre 1997 et le 2 avril 1998.Que vient faire M. Debré dans cette affaire sauf à être le président du Conseil constitutionnel qui a refusé d’avaliser un recours électoral bien mal ficelé et présenté non par l’intéressé elle-même mais par son suppléant.On se demande pourquoi d’ailleurs…

Que son archiviste préféré aurait du non pas se contenter de consulter la biographie de M.Debré disponible sur le site du conseil constitutionnel mais aussi celle de M.Papon .Ainsi elle aurait pu faire une pierre de coups en accusant les socialistes de collusion collaborationniste au motif que M.Papin a été en son temps a gauche de l’échiquier politique….

« Il est rapidement détaché auprès de François de Tessan, secrétaire d’État dans les deux gouvernements Léon Blum et les deux gouvernements Camille Chautemps.Puis il réintègre l'Administration départementale et communale. ».

Vous vous rendez compte,Blum et Papon,quel attelage extraordinaire pur une entreprise de démolition  post-mortem….tout ça pour un recours électoral….

Que son archiviste aurait du lui rappeler pour lui éviter les sables mouvants,elle ne les craint plus puisque les journalistes n’ont plus le courage ou le loisir de préparer leur émissions et encore moins les débats qui les confronte à nos femmes et hommes politiques.Il,l’archiviste,aurait du rappeler les propos de M.Le Pen à propos de M.Papon,je le fais a sa place: » (…)qu'il faudrait libérer Maurice Papon,non parce qu'il a 90 ans mais parce qu'il est innocent ».(2)

Ainsi Mme Le Pen si M.Papon est innocent aux yeux de votre PÖpa,M.Debré n’a rien à se reprocher du fait qu’il fut un de ses plus  proches collaborateurs pour un temps très court, il faut bien le dire…

Pour conclure,je voudrai dire à Mme Le Pen qu’être encore gaulliste aujourd’hui relève de la genétique.On a été élevé dans le culte de cet homme,on l’a aimé comme un grand père quand nous étions plus jeunes,on a pleuré à sa mort alors que d’autres ont sabré le champagne…Nous aimons et respectons encore et aussi celles et ceux qui l’ont servi.Pas les Sarkozy et toute cette bande de baltringues de l’UMP qui n’ont rien de gaulliste et encore moins depuis 3 semaines.Non,ceux que nous respections,c’est ceux-là…

Voila Mme le Pen la réponse à vos ignominies et vos singeries quant à votre gaullisme naissant…puéril.

seguin le pen.jpg

 

http://www.ina.fr/economie-et-societe/justice-et-faits-di...

Quand écoute M. Séguin et qu’on se dit gaulliste on n’a pas envie de vous rejoindre…On a des frissons aussi car cette voix vient nous rappeler qu’il y a des choses plus grandes que les péripéties de la vie trépidante de la starlette de la politique que vous êtes devenue.

(1)Victor Barthélemy

Après la guerre, il rejoint le Mouvement social européen de Maurice Bardèche, le Front national pour l'Algérie française, puis soutient Jean-Louis Tixier-Vignancour, avant de participer à la création du Front national de Jean-Marie Le Pen en 1972. Il fut secrétaire administratif du FN de 1973 à 1978, date à laquelle il démissionna et publia ses mémoires sous le titre Du communisme au fascisme, histoire d'un engagement politique (Albin Michel).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Victor_Barth%C3%A9lemy

(2)http://www.leparisien.fr/politique/le-pen-defend-papon-11...

 

Quelques sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Papon#.C3.80_Vichy

http://www.vacarme.org/article785.html

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu