target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

04/11/2012

Guéant:Ma défaillance à moi…

Guéant:Ma défaillance à moi…

gueant defailance.jpg

http://www.itele.fr/video/affaire-merah-gueant-admet-une-defaillance

"Je reconnais qu'il y a eu une défaillance pendant l'intervention,c'est lorsque Merah est sorti de son domicile pour aller téléphoner,déjouant - en passant semble-t-il, par des sous-sols de l'immeuble qu'il connaissait bien puisqu'il l'habitait - la surveillance de la police".

"Ca mis à part, les services ont surveillé Merah", a ajouté M. Guéant. "Une personnalité très complexe d'ailleurs car dans le même temps qu'on disait qu'il était très réservé, méfiant, isolé, cloîtré, c'est quelqu'un qui fréquentait les boîtes de nuit, de temps en temps s'accoutrait en punk. C'est quelqu'un qui était très difficile à cerner".

http://www.lepoint.fr/politique/gueant-admet-une-defaillance-merah-a-pu-sortir-pour-telephoner-lors-du-siege-02-11-2012-1523943_20.php

*Peut-on connaître le nombre de policiers engagés sur cette opération.

*Pourquoi les sous sols n’étaient pas surveillés

Enfin sur ce point précis,pourquoi M.Guéant met-il la responsabilité sur la police et défend mordicus les épées de la DCRI conduites magistralement par M.Squarcni…?

M.Guéant a été en permanence sur les lieux dés lors que l’ordure a été localisée et bloquée dans son appartement pour superviser l’operation sans doute et recevoir les ordres du président de la république, pourquoi n’a-t-il pas réagi sur le champ quand il a connu cette défaillance…

failes no.jpg

L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant a déclaré vendredi ne pas savoir "sur quoi François Hollande se fonde pour affirmer qu'il y a eu des failles" dans le renseignement dans l'affaire Merah.

Sur Europe-1, Claude Guéant a assuré qu'il ne sentait "pas du tout" visé par les propos de François Hollande.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20121102.FAP3005/failles-dans-l-affaire-merah-gueant-ne-sait-pas-sur-quoi-francois-hollande-se-fonde.html

Primo,Le président de la république a parfaitement le droit de s’exprimer sur un document rendu public et disponible sur internet.Manifestement M.Guéant n’a pas eu le temps de le consulter…

Deuxio,la déclaration de M.Hollande se  fonde sur les mêmes informations que celles qui permettent à M.Guéant de prétendre qu’il y a une défaillance des services de police pendant le siège…

Qu’il ne sente pas visé,on se demande pourquoi il le serait….Il n’était pas sur les lieux,ce n’est pas lui qu’on nous a montré tous les ¼ heures commentant les opérations comme le général Bourbaki au front.Qui ne se souvient de sa trombine sur les écrans de BFM et d’ITélé en permanence.…Ce monsieur était ministre de l’intérieur et il serait responsable de rien.On se demande ce que dirait l’UMP si un ministre socialiste faisait ce type de déclaration totalement surréaliste.Bientôt  il va nous dire que c’est la faute des policiers du RAID et qu’il aurait mieux valu employer le GIGN….

Bon à rien et mauvais en tout…

Bon a rien et mauvais en tout et surtout menteur invétéré.La planque de la police - des agents de la DCRI,détail qui a échappé à M.Guéant- a été installée dans la nuit du 20 au 21 mars.A quelle date l’assaut a-t-il été donné.Le 22 mars…à 11 heures…

La défaillance n’a pas eu lieu pendant l’intervention mais avant.C’est ce point qui fait polémique.

Pire,des lors que M.Guéant prend comme point de référence l’article du Canard enchainé puisque pour lui le rapport de l’IGPN n’ a aucune valeur à ses yeux,nous allons lui citer un de ses passages fort instructif sur le genre de défaillance qu’a connue ce dossier….

« La nuit est tombée. Vers 1 heure du matin, Merah sort de chez lui, parcourt quelques centaines de mètres, puis télé­phone, depuis une cabine, pendant onze minutes à une

journaliste de France 24 pour revendiquer ses meurtres au nom de Dieu. Après quoi il rentre tranquillement chez lui. Jusqu'à l'assaut du Raid... Les poulets en planque n'ont rien vu.

« La liaison vidéo était de mauvaise qualité », les excuse un de leurs collègues. Un autre, officier de la DCRI, est moins indulgent : « Ces cons dor­maient. » Un troisième se montre encore plus sévère : « Les gars chargés de planquer devant chez lui ont croisé Merah sur le trottoir. Ils fumaient une cigarette, se dégourdissaient les jambes. Ils ont fait comme s'ils ne le voyaient pas, de peur de se faire détroncher... « Le « sau­ter » à ce moment-là aurait pourtant évité au Raid un siège de pas loin de trente-six heures…

La fable inventée par M.Guéant ne tient pas.Les policiers ont croisé M.Merah dit l’ordure.Ils n’ont pas été bernés par sa grande connaissance des lieux et en particulier des sous sols de son immeuble qui je le répète devaient être surveillés.Le problème et il est gravissime,c’est qu’ils pas eu le simple idée de lui sauter sur le paletot.Sans doute avait il peur qu’il soit armé comme il l’était quand il a assassiné froidement des soldats et petits français qui avaient le tort d’être juif sans défense…Non,nous rapporte le Canard enchainé citant un de leur collègue.Il sont eu peur de se faire reconnaitre….Bon sang,il en connaissait pas mal de flics ce Merah…dit l’ordure

Epiloguer sur cet drame ne sert à rien si on considère que tout cela ne ramènera les victimes.Reste qu’on ne peut plus supporter de voir tous ces donneurs de leçons s’en sortir à si bon compte.Tant au plan économique que de la sécurité,de la lutte contre la délinquance,nous sommes confrontés aux nombreuses lacunes et pièges que nous ont laissées l’ancien gouvernement pourtant si remarquable,que dis-je extraordinaire.

Aujourd''hui certains socialistes qui se réveillent un peu tard et réclament un cap,déplorent aussi qu'on ait pas assez parler du bilan des prédecesseurs au risque de s'en voir tenus pour responsables - l'entrourloupe de l'UMP sur PSA est là pour confirmer ce risque - ,au lieu de se lamenter en public n’avaient qu’à le faire avant au lieu de planter des pétitions pour le droit de vote des immigrés aux élections locales ou se disputer sur le cumul des mandats.Qu’ils se tranquillisent il est encore temps,le boulot ne manque pas.Compte tenu du programme de vos adversaires,vous marchez sur du velours,au lieu de  cela vous vous mangez le croupion.J’ai toujours dit que ce que ne pouvait plus faire le candidat puisqu’il avait changé de fonction étant élu président de la république devait l’être par des responsables socialistes et des députés triés sur le volet.Pour l’instant force est de constater qu’ils ont laissé les sarkozystes s’en donnaient à cœur joie sur le dos du président et de son premier ministre sans lever le petit doigt ou si peu.A Dieu ne plaise que le PS se reprenne et redevienne le parti qui soutient le gouvernement au lieu de l’affaiblir.Il y a assez d’écolos,élus par les voix socialistes -merci, Martine,et les communistes en mal de visibilité pour ça

Hardi camarades,au travail montrez nous ce que vous savez faire au lieu de pleurer dans la liquette du président.

Détails à l’attention de M.Guéant qui a la mémoire qui flanche…

*Mercredi (21 mars 3012), à trois heures du matin quand les policiers du Raid encerclent l'appartement du principal suspect dans le quartier de la Croix pavée, à Toulouse…

*L'assaut est donné vers 11h00(du jeudi 22 mas 2012), après 32 heures de tentatives de négociations.

http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Actualite/Recit-de-l-assaut-contre-Mohamed-Merah-496671

Et le rapport de l’IGPN que M.Guéant et Mme Pecresse n’oseront pas remettre en cause tant leur admiration pour notre police est grande…

http://fichier.europe1.fr/infos/rapport-de-retour-dexprience-command-deux-inspecteurs-gnraux-sur-la-lutte-anti-terroriste-rendu-public_19.10.2012.pdf

Un rapport loupé sur les loupés de l'affaire Merah

« Ce 19 octobre, François Hol­lande s'inquiète. Il cherche à joindre son ministre de l'In­térieur, en vadrouille à Colmar pour le congrès de l'Union syn­dicale des magistrats. « Allô, Manuel ? » Le premier flic de France vient de recevoir le rap­port qu'il a commandé sur l'af­faire Merah. Alors Hollande « veu[t] savoir ». Il craint qu'une nouvelle bombe n'explose, et se­coue l'exécutif en pointant les errements et l'inorganisation des services de renseignement.

Hollande avait tort de se faire du souci. Le rapport, signé par deux inspecteurs généraux de

la police nationale, pointe certes «plusieurs défaillances objec­tives », mais aligne surtout des banalités. En se gardant bien de répondre aux questions qui fâchent. A commencer par celle que pose l'avocat d'une des vic­times du terroriste : « Merah pouvait-il être neutralisé avant de tuer, le 19 mars dernier, trois enfants juifs et leur profes­seur ? »

De cela le rapport commandé par Valls ne dit rien. Pas plus qu'il n'explique comment Merah a pu échapper à la surveillance des policiers dans la nuit du 20 au 21 mars.

Espions en sommeil

La DCRI, alors,connaît de­puis belle lurette son adresse du 17 rue Sévigné, à Toulouse. C'est là, juste devant l'entrée de l'immeuble, que les poulets garent une voiture banalisée dans la journée du 20 mars. A l'intérieur, une caméra, elle-même reliée à un autre véhi­cule, situé non loin,à bord duquel planquent des poulets. Un dispositif a priori imparable...

La nuit est tombée. Vers 1 heure du matin, Merah sort de chez lui, parcourt quelques centaines de mètres, puis télé­phone journaliste de France 24 pour revendiquer ses meurtres au nom de Dieu. Après quoi il rentre tranquillement chez lui. Jusqu'à l'assaut du Raid... Les poulets en planque n'ont rien vu.

« La liaison vidéo était de mauvaise qualité », les excuse un de leurs collègues. Un autre, officier de la DCRI, est moins indulgent : « Ces cons dor­maient. » Un troisième se montre encore plus sévère : « Les gars chargés de planquer devant chez lui ont croisé Merah sur le trottoir. Ils fumaient une cigarette, se dégourdissaient les jambes. Ils ont fait comme s'ils ne le voyaient pas, de peur de se faire détroncher... « Le « sau­ter » à ce moment-là aurait pourtant évité au Raid un siège de pas loin de trente-six heures.

Le ministre de l'Intérieur a déjà la réponse. Le 8 octobre, à l'issue d'un entretien matinal sur RTL, il confiait : « J'ai be­soin de gars de qualité à la DCRI. Je ne veux plus de branquignols comme ceux qui ont bossé sur l'affaire Merah. »

Des noms »

Article du Canard enchainé

Effarant.

«Moi, ce que je n'accepte pas, c'est ce procès par anticipation des services de renseignement et de l'action policière mené par une certaine gauche que représente très bien Noël Mamère»,

«Moi, je respecte la loi, je respecte l'action policière, les policiers ont mené une action absolument remarquable dans cette affaire Merah. S'il y a eu des dysfonctionnements, c'est à l'enquête de le dire».

http://www.20minutes.fr/ledirect/1034372/affaire-merah-pecresse-veut-proces-police-anticipation

 Mme Pecresse sera rassurée sur le sens de la république et du respect des nos institutions que manifeste notre président,ca va la changer de son copain Nicolas.Non,Mme Pecresse il n’y aura pas de procès de la police prématuré.Il y aura une enquête sur des faits graves dans lesquels sont impliqués certains membres des gouvernements auxquels vous avez participer,certains hauts fonctionnaires sarkozystes qui est un non sens quand on fait partie de la haute administration et pire quand on confond service de l’état et service d’une cause.Je devrais dire d’un homme…pire encore dans une république irréprochable.

L’enquête de l’IGPN est publique,elle est accablante.C’est pour cela que les parents des victimes veulent aller plus loin,M.Mamère n’a rien à voir avec l’initiative de ces derniers.Au dela,s’il y a défaillances comme le confirme l’ancien ministre de l’interieur,collègue de Mme Pécresse,il serait judicieux que les parlementaires dans leur le fonction de contrôle,soient saisis de ces dysfonctionnements.La demande de M.Mamère ne peut été acceptée par le président de l’assemblée nationale dés lors qu’il y a une action judiciare.Cela M.Mamère et Mme Pecresse le savent parfaitement,on devra dés lors les renvoyés tous les deux à leur inutilité.

Ne vous inquiétez pas pour votre petite personne.Nul n‘a jamais envisagé de s’en prendre à une Barbie qui se prend pour une ministre.

Vous avez une chance supplémentaire,vous échapperez  à la commission d’enquête parlementaire.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu