target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

03/11/2012

Adresse aux responsables socialistes qui parlent à M.Hollande dans le Figaro magazine…

Adresse aux responsables socialistes qui parlent à M.Hollande dans le Figaro magazine…

Demander à François Hollande de fixer un cap,de mieux expliquer sa politique,d’être plus proche des français(sic) dans un hebdomadaire dont les lecteurs de gauche doivent se compter sur les doigts,c’est bien.Ce qu’il serait beaucoup mieux serait d’abord de le faire vous-mêmes aux français et en particulier à ceux qui ont voté pour François,d’aller au charbon sur le terrain au lieu de vous complaire à faire adresse publique au président de la république donnant encore un peu plus d’arguments à ceux qui veulent sa perte.

Allez faire des réunions avec vos militants et sympathisants,invitez celles et ceux qui vous et nous suivent et ils sont nombreux,projetez leur cette vidéo.Croyez moi,ils seront remontés comme de pendules pour défendre François et sa politique d’apaisement et de concorde nationale.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...!

Faites circulez ce texte

UMP : pourquoi Copé droitise-t-il sa campagne ?

L'actuel secrétaire général de l'UMP fait le constat que le parti s'est resserré autour de son ancienne base RPR. Une stratégie pas forcément gagnante à long terme pour la droite. Entretien avec Thomas Guénolé, Maître de conférences à Sciences-Po Paris.

Comment analysez-vousla stratégie de Jean-François Copé ?

C'est un tacticien caméléon qui a copié la méthode de Nicolas Sarkozy. Sa stratégie de campagne peut se résumer en quatre étapes. 1) La provocation qui permet d'attirer tous les regards vers lui. 2) La requalification de type « en fait, vous n'avez pas compris que je voulais dire ». 3) La victimisation. 4) L'accaparement, de type « je suis celui qui parle des vrais problèmes, contrairement à la droite à l'eau tiède ».

Peut-on parler de « droitisation » de l'UMP ?

Je ne comprends pas cette expression. Il faut plutôt parler de frontisation, ce qui consiste à aller sur les thèmes du Front national. Par exemple en liant immigration et insécurité : c'est le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy. Il y a toujours eu quatre familles à droite : sécuritaire, morale, libérale et sociale. La droite sécuritaire est la plus bruyante, mais pas forcément la plus forte. Elle est puissante dans le grand Sud-Est, de Marseille à Nice, et dans la banlieue parisienne pauvre. En revanche, la droite est à dominante sociale dans le Grand Ouest, morale dans le Grand Est et libérale à Paris.

Copé a-t-il raison de disputer certains thèmes au FN ?

La frontisation conduit à une impasse électorale. Je ne suis pas d'accord avec l'analyse qui consiste à dire que Nicolas Sarkozy a gagné en 2007 en mettant le cap à droite. En fait, il a bénéficié d'une fenêtre de tir qui était liée à l'âge de Jean-Marie Le Pen. Or, en changeant de capitaine, le FN a retrouvé son score, bien que Sarkozy ait continué à se frontiser. L'UMP a perdu parce que le centre l'a quittée. Pour un électeur du FN gagné, elle a perdu deux ou trois centristes.

Pourquoi Copé persiste-t-ilsur cette ligne ?

Sa force est d'avoir réussi à capter le thème de la droite décomplexée. C'est l'équivalent de la gauche molle dénoncée par Martine Aubry. Il a réussi à faire passer l'idée qu'il était celui des candidats qui assumait d'être de droite, alors que l'autre était plus flou. Pendant le débat, François Fillon a dû prendre dix minutes pour expliquer qu'il était vraiment à droite. Il n'a pas réussi à tenir sa ligne modérée.

L'unité de l'UMP est-elle menacée ?

L'UMP est déjà redevenue le RPR. Les centristes qui avaient rejoint l'UMP en 2002, comme Pierre Méhaignerie, viennent de partir à la retraite. La question ne se pose pas pour la génération d'après, que l'on retrouve à l'UDI de Jean-Louis Borloo. Fillon fait une campagne pour l'UMP de 2002, en essayant de réunir la droite et le centre. Copé fait clairement une campagne pour être président du RPR. Je crois que c'est lui qui a raison tactiquement.

 Recueilli parThierry RICHARD.

http://www.ouest-france.fr/actu/politique_detail_-UMP-pou...

En un mot,si votre démarche est louable compte tenu des circonstances,elle ne peut être bénéfique pour l’action du président de la république que si elle ne s’accompagne pas de ce travail de base,de ce travail de mobilisation indispensable.Croyez moi tout serait plus facile pour notre bon François.

Allez expliquer par monts et par vaux ce que signifie une choc de compétitivé à hauteur de ce que réclament certains patrons et responsables de l'UMP qui ont vu les usines et entreprises de notre pays uniquement en campagne électorale ou à l'occasion des visites au pas de charge du chef suprême.Allez expliquez que ces beaux messieurs qui n'ont que le mot compétitivité  à la bouche n'ont rien fait pendant 10 ans et qui viennent réclamer à la gauche de faire ce qu'ils n'ont pas fait pendant tout ce temps alors que nos voisins tant enviés faisaient le nécessaire avec les dégâts que l'on connaît.Et les succès aussi.Allez expliquer à vos électeurs que les choix qui seront faits aujourd'hui engageront notre pays sur une période de 20 à 25 ans et qu'il ne faut pas se précipiter au contraire de ce que demandent ceux qui n'ont rien fait.C'est plus facile....

Allez provoquer le débat avec l'opposition au lieu de subir et toujours subir leurs assauts.Ils se découvriront..Et v'la les 39 heure,les heures travaillées pour les assistés qui perçoivent le RSA,la formation obligatoire des "chomistes" alors que notre système de formation est exsangue à cause d'eux en l'espèce,des réductions drastiques des allocations chômage et condition d'obtention subissant des conditions imposant de prendre des jobs à l'allemande.Allez expliquer ce que sont les jobs à 3 euros quand ce n'est pas 1 euros de l'heure en Allemagne... Enfin allez expliquer aux français que vous n'avez pas été élus pour mettre en oeuvre le programme de Sarkozy comme s'il était le seul à pouvoir nous sortir des ornières dans lesquelles il nous a mis.L'UMP a perdu les élections,son programme a été ejécté par deux fois....Les français leur ont signifié qu'ils n'en voulaient pas et il apparaît que nous n'êtes pas vraiment convaincus.Ils apparaissent aux yeux des français qui regardent ce cirque comme les vrais vainqueurs de ces derniers affontements électoraux.Or,vous voyez bien qu'à l'assemblée ils sont totalement dépassés lorsque les pointures du gouvernement leur répondent.Le brouhaha qu'ils ont installé pendant les séances de questions au gouvernement en sont le signe.Ils braillent parce qu'ils n'ont pas de programme à vous opposer et vous courbez l'échine...Vous êtes la majorité,relevez la tête et les français vous feront confiance.Vous vous comportez comme si vous étiez les perdants,illégitimes comme ils disent.Un peu d'orgueil nom de Dieu

Leur bilan c'etait leur boulet,leur programme sera leur échec...Je vous l'offre...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu