target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

18/10/2012

Estrosi :Pas de chance,le cricri

Estrosi :Pas de chance,le cricri

estro valls critue.jpg

A chaque fois que ce monsieur,ce pauvre monsieur,s’attaque aux problème  de sécurité, toujours à l’occasion d’événement dramatique touchant à l’intégrité de nos fonctionnaires de police ou de gendarmes,ceux-la  mêmes qu’il fait mine de défendre alors qu’ils ne sont pour lui que des occasion de s’en prendre au gouvernement au ministre de l’intérieur vienne lui donner la réponses qui convient.Ainsi ce 17 octobre,M.L’ancien ministre des ouvriers Prétendant une nouvelle fois que l’état – M.Hollande entendez - est impuissant face à cette recrudescence d’agressions envers nos policiers et gendarmes,il s’en prend au gouvernement en lui faisant endosser ces tristes événements,et de demander à M.Valls de réagir avec fermeté face à ces événements.

Patatras,le suspect vient d’être arrêté.Nous sommes le 18,il n’aura pas fallu plus de 24 heures à nos forces de l’ordre pour arrêter cette crapule s’il est coupable.Oui,M.Estrosi l’Etat est impuissant.Allez le dire aux français qui apprécient massivement l’action de M.Valls – c’est pour cela que vous concentrez vos attaques stupides sur sa personne et pas sa politique -,allez le dire à nos concitoyens qui vont voir arriver les renforts de policier dans leur zone de sécurité prioritaire quand M.Valls aura réussi a réglé les problèmes d’effectifs que vous avez crées vous et votre gourou.Vous pouvez pérorer dans des communiqués,des déclarations  à la va vite pour être le premier a réagir de crainte que votre concurrent local le fasse avant vous,sur twitter,face de bouc et j’en passe.Confronté à vos adversaires vous vous dégonflez comme des ballons de baudruche…Jacob pose une question pardon agresse le premier ministre  à l’assemblée nationale…pendant la reponse de M.Ayrault, à part les simagrées de M.Copé on voyait l’autre bourrin se décomposer…idem pour M.Lemaire quand M.Cahuzac lui répond…alors pédale douce svp.

Patatras,le suspect vient d’être arrêté

Il va sans doute nous dire que c’est grâce aux moyens mis en œuvre à l’époque bénie M.Sarkozy était  à la place de François hollande l’illégitime selon eux.

C’est grave pour tous ces paltoquets qui n’ont pas avaler leur défaite,qui ressassent.Hier soir Mme Dati, lors d’un débat sur les prisons discourait comme si elle était encore Garde des Sceaux…se faisant choper par M.Botton de belle manière…

Au fait M.Estrosi,pardon de vous déranger pendant votre léthargique parcours du combatant.Des propositions pour lutter contre les agressions de policiers et de gendarmes, vous en avez ?

Quelques extraits de la prose  tout aussi insipide que stupide de celui qui voulait être ministre de l’intérieur et que son gourou l’a mis à compter les chômeurs.

"Combien faudra-t-il de morts pour que le gouvernement réagisse et qu'il comprenne que les messages flous et contradictoires adressés depuis Paris sont reçus cinq sur cinq par ces criminels en puissance ?"

"Quant au ministre de l'Intérieur (Manuel Valls, ndlr), je souhaite lui demander ce qu'il attend pour envoyer un message de fermeté à l'égard de ces criminels qui s'en prennent aux forces de l'ordre".

Bizarrement,le Figaro a mis beaucoup de temps à relayer l’information.

fig toujours en fuite.jpg

estro valls critue.jpg

 http://bcove.me/6tm7eidi

Les messages du gouvernement,il est incapable de les énumérer bien sur…

On parle,on sollicite la presse pour faire déclaration à la va vite,on réagit à la minute on devise.Pas d’arguments…M.Estrosi parle comme il écrit sur Twitter.

Malheureusement pour nous ce genre d’engeance nous a gouverné pendant 5 ans.j’ai retrouvé au hasard de mes recherches un exploit de M.Sarkozy digne de figurer dans la rubrique « c’était mieux avec Nicolas ».Une déclaration indigne aussi.On se souvient que l’ancien président de la république qui vantant tellement la présence de nos forces armées en Afghanistan ignorait le nombre de victimes parmi nos soldats avait couté cette présence indispensable à la lutte contre le terrorisme.On en voit l’efficacité,et malheureusement,au Mali et pire sur notre territoire.

Pour ce qui concerne  les morts dans la police et la gendarmerie il le savait ce nombre,il le savait même trop.

Jugez un peu:

Morts et blessés dans les forces de l'ordre : les drôles de calculs de Nicolas Sarkozy

estrosi,valls,hollande,sarkozy

Le Point.fr - Publié le 28/10/2011 à 17:47 - Modifié le 28/10/2011 à 18:16

Selon le président, 5 % des policiers et des gendarmes sont tués ou gravement blessés en service chaque année, soit 36 par jour ! Heureusement, c'est faux...

Il semble que le président ait un peu exagéré son estimation des risques liés à la profession de policier... © Nicolas Gouhier / Abaca

Certains téléspectateurs ont sans doute été étonnés d'entendre les propos du président de la République s'agissant des forces de sécurité dépendant du ministère de l'Intérieur. Il déclare en effet : "Il y a 150 000 policiers et 120 000 gendarmes. Ce sont des gens que j'ai beaucoup aimé diriger. Pour qui j'ai beaucoup d'admiration, et je me sens très proche d'eux. Ce sont des corps admirables. Il y a quelque chose que l'on ne sait pas, c'est qu'au début de l'année ils savent que 5 % d'entre eux termineront l'année soit morts soit blessés grièvement. C'est ça le métier de policier et c'est ça le métier de gendarme." Sans épiloguer sur la précision des chiffres (par exemple, les gendarmes ne sont pas 120 000, mais 95 883), examinons simplement le pourcentage. 5 % de 270 000, c'est 13 500. Ce qui fait que la police et la gendarmerie auraient à subir quotidiennement la mort ou les blessures graves de 36 fonctionnaires ! Le chiffre du président est heureusement erroné...

Si l'on souhaite savoir vraiment ce qu'il en est, des éléments partiels de réponse se trouvent dans certains documents officiels, comme la Revue annuelle de la condition militaire. On y voit en particulier (cf. tableau page 209) que les professions les plus touchées par des "décès imputables au service" sont celles du bâtiment et des travaux publics (supérieur à 11 pour 100 000). Viennent ensuite les pompiers professionnels civils (supérieur à 10 pour 100 000), puis les militaires hors gendarmerie (environ 10 pour 100 000). Arrivent après les gendarmes (environ 6 pour 100 000) et les policiers (plus de 3 pour 100 000). En attente des chiffres officiels de la police, que nous avons demandés au service compétent, ceux de la gendarmerie sont disponibles. En 2010, 13 gendarmes (13 de trop !) sont morts en service et 2 292 ont été blessés. Mais ce dernier chiffre est difficile à apprécier, car les blessures inventoriées comptent aussi bien les lumbagos ou les entorses accidentelles que des événements plus graves. Il est, par exemple, impossible de différencier une fracture survenue lors d'un contrôle qui tourne mal de celle produite par une chute banale dans la cour de la brigade.

Une chose est sûre : les chiffres donnés par le président de la République sont faux. Les gendarmes et les policiers ne savent pas que "5 % d'entre eux termineront l'année soit morts soit blessés grièvement", car ce n'est pas vrai... Nicolas Sarkozy a appliqué le coefficient multiplicateur fantaisiste qui lui convient, mais ces chiffres sont à oublier très vite : ce ne sont que des propos de tribune...

Par Jean Guisnel

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/jean-guisnel/...

Frédéric le 08/11/2011 à 09:56

Bilan aux Etats-Unis

Je sais, comparaison n'est pas raison, mais par rapport à ce qui toujours de très loin la première puissance occidentale, nos forces de l'ordre ont ''de la chance'' : [...]
En 2010, on compte outre-atlantique 56 policiers tués par des criminels et 70 morts accidentellement pendant leur service. Le nombre de suicides est également élevés dans la profession avec 143 cas en 2009 :
[...] Et pas mouins de 53 469 agents ont subi au moins une agression physique l'année dernière soit environ 10 % des effectifs.
Et pourtant le taux de criminalité dans ce pays a baissé de moitié en 18 ans [...]

On se bat toujours pour ce qui nous maque le plus le 03/11/2011 à 16:12

Des propos au zinc du comptoir ?

Je regrette mon cher Jean, ce ne sont pas des propos de comptoir à oublier ! C'est Notre Seigneurie qui s'adresse au peuple. D'autant que le reste de son discours dans toutes ses assertions sont fausses !
Nos compatriotes ont droit à un minimum de respect quant à leur sécurité :
Effectif Police : moins de 130 000 environ estimé car le ministre de l'intérieur Guéant est incapable de calculer son personnel  ! Un comble  ! Plus grave encore, comme le niveau de congé maladie des agents : près de 1, 2 million de jours posés dans la police et 500 000 dans la gendarmerie. Ce qui représente l'équivalent de 7 300 emplois temps plein en moins par an. Sans compter les réformes idiotes, inutiles et anticonstitutionnelles de cette maison sécurité Place Beauvau dont le management commence à faire dégurgiter par une puanteur bien installée dans ses affaires  !
Je vais rajouter les suicides pour que l'article de Jean soit complet :
Police 47 (environ 32, 65 pour 100 000)
Militaires hors gendarmerie 46 (environ 20, 12 pour 100 000)
Gendarmerie 19 (environ 18, 8 pour 100 000)
Population 10358 (environ 23, 1 pour 100 000)
Sarkozy n'aime pas les Gendarmes, il les a viré du château au prétexte qu'ils ne l'ont pas prévenu lors de l'AVC de Chirac. Alors que c'était une directive expresse antérieure de silence faite par Chirac aux Gendarmes. Il a viré le commandant Matelly. Savez vous que l'effectif des forces de l'ordre n'a pas augmenté depuis le gouvernement Jospin  ! Alors que les violences aux personnes ont explosé de 30%, que les délits non suivis de plaintes enregistrées sont de plus de 5 millions et que la population française a augmenté de 6% en dix ans...
Le chef de la sécurité française depuis 2004 a échoué lamentablement, c'est un fait incontestable, un bilan catastrophique...
Etonné non, scandalisé oui.

Jako le 03/11/2011 à 00:11

Tuyaux bidons !

Comme à son habitude N. Sarkozy se livre à une fausse analyse sur la santé des forces de l'ordre. Plus la ficelle est grosse, plus elle passe. [... ] il vante la qualité du produit sans croire une seconde à ce qu'il dit. Il se contredit en permanence avec sa fausse compassion et une empathie forcée. Je me soucierais un peu plus des suicides au sein des corps constitués qui comme à France-télécom se multiplient, en raison des méthodes de management inhumaines qui sont actuellement en vigueur. Les forces de l'ordre subissent de plein fouet cette culture "sarkozienne" du rendement et comme les employés d'une usine qui fabrique des stylos à bille, ils doivent faire du chiffre. Et pour quel résultat me direz-vous ? Ah oui ! Il aime ses policiers et ses gendarmes. Va-t-il les voir dans leur maison de repos quand ils sont cassés psychologiquement ? Les policiers et les gendarmes sont avant tout des femmes et des hommes pétris de sentiments qui risquent leur vie au quotidien. Laissez-les travailler en paix, dans une atmosphère respirable. Un service d'ordre au service de la population, c'est de la démocratie élémentaire. Ne spéculez pas sur de fausses statistique pour asseoir votre politique sécuritaire. Les policiers ne sont pas des pantins que l'on manipule à des fins partisanes. Quand cesserez-vous de faire de la surenchère ? Un peu de respect SVP !...

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu