target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

18/09/2012

UMP:Votez Copé,un menteur est toujours plus facile à battre…

UMP:Votez Copé,un menteur est toujours plus facile à battre…

belle france.jpg

On sait maintenant par certains journalistes très bien informés –je ne parle de M.Darmon mais de M.Jeambar – ce monsieur qui joue au champion du parrainage en les multipliant comme Jésus multipliait les petits pains a eu le loisir de balancer au moins 5 mailings aux militants de son parti.Cela veut dire qu’il a été le seul à disposer des listes de ses ouailles a la différence des ses concurrents.Premier mensonge.

Comment ont été financés ces envois.Un deuxième mensonge en perspective.

Il avait accepter un temps les propositions de M.Lemaire,de M.Guaino,de Mme Nathalie de faire parvenir à chaque militants une profession de foi de chaque candidat déclaré accompagnée d’un courrier contenant un bulletin de parrainage à retourner  à la commission de contrôle.Pas fait.Troisième mensonge.

Raisonnons donc,mes bons amis,venons en à 2017,mère des batailles.Si nous avons été capables de battre Nicolas Sarkozy en 2012,il  est à peu prés certain de battre son clone –en pire,Copé c’est la version Sarkozy labélisé Romney - en 2017…François, Fillon sera un morceau moins tendre sauf si son patron pendant 5 ans s’occupe de lui pendant cette nouvelle période très mouvementée qui s’ouvre pour le mouvement impopulaire…Copé plus Sarkozy sur le râble,Fillon va en baver…

Dans ce cas,nous n’aurions plus à faire l’affaire de M.Fillon,ni du Romney français mais de l’original.Je présume que celui-là se sera fortement émoussé au fil du temps,sans doute très perturbé par quelques aller retours chez les juges d’instructions ou déjugé par quelques frasques financières qui le ferait apparaître sous son vrai jour et son réel visage…du type conférenciers à 250 000 dollars ou euros,des jobs à l’étranger comme annoncé par le JDD cette semaine…et d’autres peccadilles sonnantes et trébuchantes.

Ainsi,mes chers amis de l’UMP,votez massivement pour jean François Copé.D’abord vous vous retrouverez entre français pur jus comme le proposait une participante à la mémorable rencontre des amis de Nicolas Sarkozy à Nice,vous ferez le lit de la gauche tant l’autre menteur va se déchainer sur des mesures anti sociales et anti nationales.

Vous risquez même de vous faire dépasser pas la Marine…

Ce sera encore plus facile pour François.

Alors allez votez et votez bien.

 

Le menteur à l’œuvre…17 septembre 21 heures plus de 10 000 parrainages,allez 15 000 à la louche…30 000 le 18,le lendemain,à 10h34.15000 a 20 000parainnages en 13 heures,inespéré tant obtenir de parrainage était mission impossible pour les concurrents de M.Supermenteur.

Soit nous disposons d’une Poste exceptionnelle,soit les réseaux de M.Copé sont d’une exceptionnelle efficacité,soit M.Copé est un menteur qui fait le malin pour montrer ses muscles à son adversaire et faire la nique aux sondages qui n’ont consulté que des sympathisants.Ce chiffre viendrait conforter la grande théorie copécienne selon laquelle il serait le champion des militants et l’autre Fillon celui des barons ou des sondages.Si cela ne vous rappelle personne,c’est que vous avez déjà oublié Nicolas au contraire de ce que veulent nous faire croire les cloportes que se réclament encore  de lui…

cope 10 000.jpg

Le secrétaire général et candidat à la présidence de l'UMP, Jean-François Copé, a estimé lundi qu'il allait bénéficier "d'innombrables parrainages", plus de 10.000, lundi, à la veille de la transmission des candidatures à la présidence de l'UMP.

"J'ai appris que j'allais bénéficier d'innombrables parrainages, bien au delà de ce que je pouvais espérer", a déclaré M. Copé devant plusieurs centaines de militants UMP réunis en bord de mer à Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes). Le député-maire de Meaux a renvoyé la presse à mardi soir pour connaître le chiffre exact, laissant entendre qu'il serait bien supérieur à 10.000 (sur les 7.924 nécessaires pour se présenter à la présidence de l'UMP).

Il a encouragé les militants de ne pas se laisser "prendre" leur liberté de vote lors de cette réunion publique aux portes de Nice, fief de Christian Estrosi et Eric Ciotti, principaux soutiens de son rival François Fillon. "Votez selon votre conscience, selon vos convictions. Vous aurez des isoloirs", a-t-il déclaré en allusion au scrutin du 18 novembre.

cope 30.jpg

Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, a assuré mardi sur i>Télé avoir réuni plus de 30 000 parrainages pour concourir à la présidence de son parti, tout en relevant que le dernier acte allait être un duel avec François Fillon, sans troisième homme.

Le député-maire de Meaux a assuré avoir refait le point la veille au soir : "J'ai la chance énorme d'avoir une très grande confiance des militants, puisque normalement ce sont plus de 30 000 parrainages que je devrais avoir recueillis", a dit le député-maire de Meaux. "C'est pour moi un très grand réconfort parce que bien loin de tous les sondages, voir qu'il y a autant de militants pour croire dans le message que je propose, qu'ils sont convaincus qu'il y a une dynamique à trouver en cette période difficile pour notre famille parce qu'il faut reconstruire une opposition tonique", c'est "vraiment un encouragement formidable", s'est-il félicité.

Procédure de sélection

7 924 parrainages étaient requis pour pouvoir briguer cette présidence. Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé un peu plus tôt ne pouvoir concourir faute des parrainages requis. Henri Guaino en a fait autant dans son décompte de mardi matin, mais sans jeter complètement l'éponge,les postulants ayant jusqu'à 20 heures pour entrer en lice,s'ils le peuvent.Bruno Le Maire ne s'est pas encore exprimé.

Interrogé sur les critiques contre la procédure de sélection qui aboutit à deux candidatures, Jean-François Copé a répondu : "Ce n'est pas deux, mais trois, puisque vous savez que Xavier Bertrand avait également ses parrainages, il a choisi de ne pas être candidat." Mais, a admis l'ex-ministre, ces règles ont été établies quand son parti avait "90 000 ou 100 000 adhérents. Nous en sommes à 280 000." Du coup, le seuil des 3 % des adhérents devient difficile à atteindre. "Si les militants me font confiance, c'est certainement un des chantiers auxquels je m'attaquerai." "Nous aurons accès l'un et l'autre aux fichiers" des militants UMP, a dit Jean-François Copé, alors que cet accès à été un des points de crispation de la campagne interne. "Il n'y a aucun débat là-dessus."

http://www.lepoint.fr/politique/presidence-de-l-ump-cope-...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu