target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

10/08/2012

Sarkozy/Syrie:le coup de grâce…

Sarkozy/Syrie:le coup de grâce…

sar cornes.jpg

M.Sarkozy nous a pris pour des babasses pendant 5 ans (je ne compte pas les années d’exercices ministériels)….Ils continuent.

Ce type est comme ça,c’est sa nature.J’en suis même à me demander si ce coup de téléphone est réel,le coup de bidonnage sur son entretien avec Mme Aung San Suu Kyi peut légitimement entretenir le doute.Souvenez vous qu’ils avaient commencé – l’UMP,le service de presse de l’ancien président de la république –par démentir le propos rapportés par le Parisien libéré….Ces deux derniers jours viennent confirmer les affirmations contenues dans l’article publiés dans ce quotidien…

Pour le palais marocain,idem.Tout démentir est devenu le sport favori de ces tringlots de la politque.C’est pas moi qui l‘a dit,c’est un faux et puis tout est vrai.On n’avait crie à la rumeur assassine sur l‘achat éventuel du couple Sarkozy d’un palais au Maroc,c’est fait.Si par deux fois l’information est publiée par des sites marocains,reprise par des hebdomadaires sérieux on peut croire en sa véracité.Son authenticité.Il est vrai que 5 millions d’euros,ça fait beaucoup surtout quand tu a gagné 20 000euros par mois pendant 5 ans.Il faudrait économiser pendant combien temps à ce tarif là.

Conseiller privé du roi du Maroc déjà démenti….dans 1 mois ce sera confirmé…

Le mythe du président des pauvres,le candidat des faibles face au grand bourgeois Hollande,le candidat des bobos qui a perdu toute attache avec le peuple,en prend un sacré coup.

J’ai ma petite idée sur cette énième manipulation de ces mécréants.Le rapport sur l’affaire Merah est sorti hier.On sait maintenant que M.Saquarcini a menti ou trompé,on sait maintenant que cette ordure était pisté sérieusement par les services de police…

Cela remet en cause toute la version échafaudé par M.Guéant et le précédent président.

Il était de bon ton si j’ose dire d’organiser un enfumage pour faire passer cette information au second plan.Ce qui a été fait partiellement.Si le courage de certains journalistes mais aussi de certains membres du clan sarkozyste ne s’était pas manifesté,tout, aurait fonctionné à merveille…d’autant que les chaînes de télévisions d’information s’en sont  donné à cœur joie encore une fois…

Quand on examine les sondages minute et les commentaires de nos compatriotes,on peut être rassuré sur la santé morale et politique de ces derniers.

Un lecteur du Point évoque la trahison dans son commentaire,je ne suis pas loin de penser ainsi.La France seule a envoyé des moyens sanitaires et médicaux aux frontières de la Syrie,M.Fabius part en tournée sur la zone,je présume qu’à l’ONU on s’active et voila qu’un ancien président,ce qui est un comble et un grave manquement à la réserve et la sérénité qui doivent régner à l’égard d’un sujet aussi grave,se fait une publicité éphémère sur le dos meurtri du peuple syrien.C’est indigne.Il est vrai que ce type n’a aucune figure.

Libye-Syrie : la lourde erreur de Nicolas Sarkozy

Par Mireille Duteil

On peut légitimement se demander si, en regrettant que la nouvelle majorité n'intervienne pas en Syrie, Nicolas Sarkozy se soucie prioritairement du sort des Syriens bombardés dans Alep et ailleurs ou s'il veut mettre dans l'embarras son successeur et sortir d'un silence qui commence à lui peser. Sans même polémiquer sur le fait qu'il soit étrange pour un tout récent ex-chef d'État de faire savoir qu'il a appelé au téléphone le responsable de l'opposition d'un pays en guerre, il faut rappeler que la Syrie n'est pas la Libye. Sur aucun plan.

Déjà, jamais, compte tenu de l'actuelle opposition russe et chinoise au Conseil de sécurité, l'ONU ne donnera son feu vert à une intervention en Syrie. C'est précisément l'aval de l'ONU qui avait permis de justifier que l'Otan vole au secours de la population de Benghazi. La France, la Grande-Bretagne et les États-Unis s'étant ensuite octroyé le droit d'intervenir jusqu'à la disparition du régime de Muammar Kadhafi. C'est précisément cette extension du feu vert de l'ONU en Libye par les Occidentaux que la Russie leur fait payer aujourd'hui, même si ce n'est pas la seule raison qui explique l'entêtement de Moscou à soutenir Damas.

Mosaïque de communautés

Deuxième différence : la Libye était un pays d'à peine sept millions d'habitants où une grande majorité de la population appelait de ses voeux un changement de régime ; la Syrie est une mosaïque de communautés et de religions de 22 millions d'habitants, dont une partie non négligeable craint un changement de régime. Ces Syriens ne soutiennent pas tant Bachar el-Assad qu'ils craignent l'arrivée au pouvoir d'une majorité sunnite dirigée par les Frères musulmans. Il ne faut pas oublier que le parti Baas, fondé par Michel Aflak, un chrétien, était socialiste et laïque.

Troisième différence entre la Libye et la Syrie : la taille des armées. Il a fallu sept mois pour renverser le régime de Kadhafi qui possédait une armée mal équipée et peu nombreuse. L'armée syrienne bien équipée, entraînée, dispose d'armes chimiques et du soutien actif de la Russie et de l'Iran. Derrière cette bataille pour la chute de Bachar el-Assad, c'est un épisode d'une nouvelle guerre froide "soft" qui se déroule.

Guerre froide "soft"

D'un côté les États-Unis et l'UE avec l'Arabie saoudite et le Qatar ; de l'autre, la Russie, la Chine, l'Iran et les pays qui refusent les diktats occidentaux. Personne ne soutenait vraiment Kadhafi isolé et indéfendable. Les Iraniens ont rassemblé 29 pays à Téhéran, ce 9 août, pour appeler à l'ouverture d'un dialogue national en Syrie. Ni la Russie ni l'Iran ne laisseront tomber la Syrie de Bachar el-Assad. Ils ont trop à perdre, surtout l'Iran. Sans Damas, Téhéran n'a plus de pays alliés dans la région et sera coupé du seul mouvement dont il est proche, le Hezbollah libanais.

Dernière différence : contrairement aux Libyens, les opposants syriens, s'ils réclament des armes aux Occidentaux, ne demandent pas - sauf une minorité - d'intervention militaire étrangère directe. Les Syriens ont été traumatisés par la guerre américaine en Irak contre Saddam Hussein et pour "installer la démocratie". Une décennie et plus de 100 000 morts plus tard, non seulement l'Irak n'est pas sorti de la guerre civile, mais il risque d'être durablement divisé. Les Syriens, même les opposants, craignent de revivre un scénario à l'irakienne. Est-ce aux Occidentaux de décider ce qui sera bon pour eux ?

MONTCLAR le 10/08/2012 à 19:22

@beremil

Mais oui, Sarkozy a le droit de téléphoner à qui il veut. Et j'ai le droit comme tous les Français de me demander (et je n'ai aucune intention de le lui demander) pourquoi il ne l'a pas fait lorsqu'il était au pouvoir. Dites-moi qu'il l'a peut-être fait et je me demanderai alors pourquoi il ne l'aurait pas, à ce moment, rendu public.

Perox94 le 10/08/2012 à 19:20

Tout pour faire le buzz

Décidément, il faut qu'il la ramène et qu'on parle de lui ! Pourquoi ne s'adresse-t-il pas plutôt directement à ses grands amis Bachar et Poutine ?

drareg le 10/08/2012 à 19:05

@beremil affirme que M. Hollande, président élu, ne fait rien ? Alors comme ça, @beremil, vous savez donc tout ce qui se passe à l’Élysée ? Vous savez toutes les actions du gouvernement, et bien bravo. Mais il est triste, de préférer la gesticulation sarkozyenne à la discrétion qui est de mise dans les affaires internationales, quand on exerce sérieusement le pouvoir. Sarkozy a bien établi un parallèle entre l'affaire syrienne et l'affaire libyenne, et le nier démontre le peu de sérieux de vos propos. D'autre part c'est avec des armes remises aux Libyens que le nord du Mali est mis à feu et à sang. Avant que de fanfaronner dans son petit chez soi, il faut réfléchir et à ses propos et à ses actes, mais je vous accorde que ce n'est pas la tasse de thé de Sarkozy. Les va t'en guerre ont déjà oublié que la France pleure déjà 88 soldats tués en Afghanistan, et vouloir pour la France, une troisième guerre mondiale est inconséquent.

lvolc le 10/08/2012 à 19:03

En Syrie, c'est la guerre

Encore une fois, qui sont ces gens qui ont utilisé l'attentat suicide, qui utilisent des hôpitaux et des écoles pour bases et qui sont alimentés en argent et en armes par des pays salafistes, dont, entre autres, l'Arabie saoudite et le Qatar, pays salafistes ? Que ce soit Hollande ou Sarkozy, je pense et j'espère que la France ne mettra pas la moitié d'un orteil dans cette guerre, et la guerre c'est atroce, c'est comme ça et Il ne faut pas l'oublier. Nos armées françaises sont appelées "la défense nationale" et non "l’attaque nationale".

Guguss le 10/08/2012 à 18:33

Restons lucides...

Lorsque Sarkozy dit que Hollande ne fait pas grand chose, il a raison mais il n'a jamais dit ce qu'il faudrait faire. Cet article pose bien le problème mais, comme d'habitude, ne prend pas en compte nos intérêts. Le danger pour nous réside dans la prise de pouvoir des islamistes, qui ne savent qu'installer le chaos et entretenir des armées de terroristes. Notre intérêt c'est de maintenir en Syrie un régime fort et Bachar el-Assad, qui a réussi à maintenir l'équilibre entre les divers courants religieux, est tout à fait l'homme de la situation. Car, ne vous trompez pas, regardez bien qui sont les insurgés syriens : à 95 % des islamistes. Il faut les arrêter coûte que coûte. La sécurité du bassin méditerranéen tout entier est en jeu !

sylvester le 10/08/2012 à 18:27

@petrus6524

Seriez-vous prêt à engager la France dans une guerre où nous ne pourrions que récolter des larmes de sang ? Nous ne sommes plus la cinquième puissance mondiale, que cela vous fasse mal au ventre ou non, la France n’est plus capable, depuis longtemps, de jouer un gendarme, seuls les USA, la Chine et la Russie ont cette capacité. Alors si vous trouvez que nous devrions faire quelque chose en Syrie, engagez-vous ! [...]

Raenor le 10/08/2012 à 18:19

Un peu de cran !

M. Hollande, il faudrait peut-être commencer à assumer votre statut ! En tant que chef des armées d'un pays qui [est] également première puissance militaire d'Europe, membre du Conseil de sécurité de l'Onu et de l'Otan, il serait peut-être judicieux d'agir ! On a essayé les résolutions de l'Onu, une, deux, trois fois, ça ne marche pas. On a essayé les observateurs et les négociateurs pour ramener le calme, ça ne marche pas non plus. Même M. Annan en a marre, lui pourtant si patient ! Et pendant que vous vous la coulez douce dans votre beau palais fraîchement investi, des gens meurent. Par milliers. A tous ceux qui sont contre une intervention : la Syrie n'est pas l'Irak ! Là l'intervention est demandée par la population elle-même qui implore de l'aide depuis des mois ! Qui êtes-vous pour juger mieux que ces gens ce dont ils ont besoin ? Et en tant que membre du Conseil de sécurité, c'est-à-dire en tant qu'un des "gendarmes du monde", de quel droit la France refuse-elle d'aider un pays en difficulté, c'est son devoir. Et ne me dites pas "on ne va pas y aller seul". Les autres pays, ce n'est pas notre problème de les convaincre. Ils se débrouillent entre eux sur le fait de venir nous aider ou pas, mais la décision doit être prise par quelqu'un, et vite. Et ce n'est pas en rejetant la faute sur les autres que la situation se règlera. Des gens meurent tous les jours.

beremil le 10/08/2012 à 17:59

Sus à Nicolas ! Et ça continue...

Question : NS a-t-il dit clairement que la situation de la Syrie est la même que celle de la Libye ? Réponse : non, il a seulement dit que Hollande ne faisait rien, ce qui est la pure vérité et c'est probablement ce qui ne plaît pas. A partir de cette affirmation fausse, il est facile d'accuser NS d'avoir tout faux. L'éreintage inique et insoutenable, permanent, continue. [...] Un récent président de la République (excellent) n'a pas le droit de parler. Vive la démocratie et les grands démocrates !

Exceptionnel(ndla)

brigitteh le 10/08/2012 à 17:49

Sarko fait son numéro !

Sarkozy sait très bien que s'il avait été réélu, il serait aussi pieds et poings liés sur le dossier de la Syrie ! Tout matamore qu'il est, il sait très bien que sans la Chine, l'Iran et la Russie, il ne peut faire quoi que ce soit ! Il ne peut que se vanter, pour bien enfoncer Hollande qui a la sagesse de ne pas répondre ! Hollande a déjà fait beaucoup sur le plan diplomatique, et maintenant sur le plan humanitaire. Bien sûr, cela ne sauve pas les Syriens de leur boucher - on voudrait qu'il puisse faire mieux, on voudrait pouvoir faire plus, mais on ne peut engager obligatoirement une 4éme guerre mondiale ! Et je doute fort que Sarko réélu aurait fait mieux ! C'est facile de dire "moi, si..." - et il n'a même pas l'élégance (ni l'éducation) de rester sur sa réserve !

drareg le 10/08/2012 à 17:44

Cet article rehausse un peu la stupidité des écrits précédents sur le sujet

Mme Duteil est une journaliste professionnelle, plus attachée aux faits qu'aux polémiques de la situation. Mme Duteil voit une lourde erreur dans la posture de Sarkozy, quand pour moi, s'agissant d'un ancien président et non pas d'un enfant, il s'agit d'une trahison. Les actions du gouvernement actuel, ne peuvent s'opérer au grand jour, s'agissant de la Syrie, pays ceinturée par l'Irak, l'Iran, Israël et le Liban. Les puits de pétroles du golfe persique sont proches, et il est de notoriété publique que la Chine et la Russie bloquent au Conseil de sécurité de l'Onu, tous votes défavorables au président Bachar el-Assad. Sarkozy est censé connaître les tenants et aboutissants de la situation syrienne, tout à fait différente de la situation libyenne. C'est d'ailleurs parce qu'Anglais et Français ont interprété à leurs façon la position de Moscou et de Pékin pour la Libye que la Russie et la Chine bloquent toutes avancées dans ce dossier. Un homme qui fût président de notre pays peut-il à ce point être inconscient involontairement ?

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/mireille-dute...

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu