target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

28/06/2012

Pecresse:Le moulin à balivernes et éléments de langage

Pecresse:Le moulin à balivernes et éléments de langage.

pecre finfo.jpg

http://www.franceinfo.fr/video?id=xrsr1s

Baisse historique du pouvoir d'achat: à qui la faute?

80% des hausses d'impôts votées par la droite

Ce qui va peser sur le pouvoir d'achat cette année, c'est bien sûr le ralentissement des revenus d'activité, mais aussi, et surtout, la forte progression des prélèvements obligatoires assumés par les ménages (+6,7% entre 2011 et 2012). Sans ces hausses d'impôts, le pouvoir d'achat aurait globalement augmenté de 0,4%, calcule l'Insee.

L'UMP avait-elle raison en accusant le PS de vouloir opérer un "matraquage fiscal" sur les Français ? Etrangement, les leaders de l'opposition n'ont pas fait leurs choux gras de cette information aujourd'hui. Il faut dire que le recul du pouvoir d'achat prévu en 2012 par l'Insee est largement imputable aux mesures de rigueur prises par le gouvernement Fillon.

Les mesures votées par la précédente majorité dans la loi de finances 2012 (taxes sur les mutuelles, les sodas, hausse du taux de TVA réduite, suppression de niches fiscales, hausse de la CSG, etc.) représentent en effet 11,2 milliards de hausses d'impôts sur les ménages, calcule l'Insee, auxquels il faut rajouter 2,5 milliards au titre des mesures que s'apprête à voter en juillet le gouvernement Ayrault dans le cadre du collectif budgétaire (relèvement du barème de l'ISF et des droits de succession et la hausse des cotisations vieillesse).

A charge de la gauche, on peut toutefois noter que le gouvernement assume les hausses d'impôts adoptées par la droite, puisqu'il n'a pas l'intention de les supprimer - exceptée la TVA sociale. En outre, pour ramener le déficit à 3 % du PIB en 2013, François Hollande prévoit quelque 12 milliards de hausses d'impôts nouvelles sur les ménages l'an prochain. Les socialistes l'assument, assurant que seuls les contribuables les plus aisés seront concernés. Certes, mais cela n'augure rien de bon pour le pouvoir d'achat en 2013.

http://lexpansion.lexpress.fr/economie/baisse-historique-...

 

Mme Pecresse prétend qu’elle est responsable de la gestion de notre budget jusqu’au 6 mai.Je crois qu’elle commet une erreur fondamentale,elle le sait la coquine.Elle balise tellement à l’approche de la publication du rapport de la Cour des comptes qu’elle prépare le terrain .Son budget,c’est celui de l’année 2012,elle en est responsable jusqu’ à la fin de son exécution.Et qu’elle cesse de mettre le paquet de linge sale sur les épaules de M.Cahuzac.Le président de la commission des finances a l’assemblée national n’a pas tous les pouvoirs,même moins que le rapporteur en l’occurrence M.Carrez de l’UMP.

Quant aux dépenses de 20 milliards engagées par le président de la république et son gouvernement,désolé Me Pecresse,elles n’existent pas encore dés lors qu’elles ne peuvent êtres engagées faute de décret de lois.Osez évoquer les contrats aidés alors qu’aucun projet de loi ne peut être présenté avant plusieurs mois,évoquer les couts du retour de la retraire à 60 ans pour certains salariés sans avoir pris la peine de consulter les déclarations du patron de l’CNAM ,c’est désolant mais surtout malhonnête.

L’UMP nous avons servi un chiffrage du programme du PS qui avait bien rire dans les chaumières,ça continue…Hollande pendant 10  ans je vous dis…

Il faudrait que le PS se mette un peu au travail pour contrecarrer cette offensive bien organisée sur ce thème à défaut de se voir endosser la rallonge budgétaire sur 2012.


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu