target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

19/06/2012

Estrosi:Magnanime serait-il devenu?

Estrosi:Magnanime serait-il devenu?

esgtro bar tabac.jpgm

Fier comme un bar tabac…

Présidence du groupe UMP : Estrosi dénonce les "ambitions personnelles"

le 19 juin 2012 à 11h21

Le député UMP et maire de Nice, Christian Estrosi, a dénoncé mardi les "ambitions personnelles" prévalant pour "certains" candidats à la présidence du groupe UMP à l'Assemblée nationale, indiquant qu'"a priori", il ne postulerait pas à une telle fonction.

La bataille pour les postes-clé à l'Assemblée échauffe les esprits à droite. Il y a déjà "deux, trois, quatre,cinq candidats qui,pour certains, donnent l'impression de nourrir des ambitions personnelles et servir la cause de candidats au congrès" de l'UMP pour la présidence du mouvement, à l'automne, a raillé mardi sur LCI Christian Estrosi, qui s'est rapproché ces derniers temps de Jean-François Copé. L'ancien ministre du Travail, Xavier Bertrand, Christian Jacob, le président de groupe sortant, soutenu par Jean-François Copé, et Hervé Gaymard,un autre ex-ministre, sont actuellement candidats à la présidence du groupe UMP à l'Assemblée nationale. "Je n'ai pas envie d'entrer dans des débats de personnes", a ajouté toutefois le député-maire de Nice, en précisant qu'il s'exprimerait sur ses choix au sein du groupe.

  
"Je trouve que l'on a bien tort d'essayer de prendre une position personnelle pour jouer un petit jeu personnel. Nous avons à jouer collectif", a déclaré aussi l'élu niçois, auquel on demandait son avis sur les critiques récentes émises par plusieurs personnalités UMP sur la "droitisiation" de l'UMP lors de la campagne électorale, comme celles de Jean-Pierre Raffarin ou de François Baroin.

"Ceux qui ont laissé les copains sur le carreau"
  
"J'aime bien ceux qui se présentent aux élections et qui n'ont pas peur de perdre", a poursuivi d'autre part Christian Estrosi dans une allusion apparente à l'ancien ministre des Affaires étrangères et maire de Bordeaux, Alain Juppé. "Ceux qui ont tenu beaucoup de discours et qui les ont tenus pendant cette campagne électorale et qui, à cause de leurs discours, ont laissé un certain nombre de copains sur le carreau parce qu'ils en ont subi les conséquences feraient mieux quelquefois d'être discrets", a-t-il lâché enfin.

http://lci.tf1.fr/politique/presidence-du-groupe-ump-estr...

estro groipe.jpg

http://www.wat.tv/video/presidence-groupe-ump-estrosi-54b...

 

« A priori je ne le serai pas, je le dis très clairement.

Je crois que je dois faire partie, par rapport à mon expérience gouvernementale, à la place que je représente au sein du groupe UMP extrêmement réduit aujourd'hui, de ceux qui seront les plus combatifs et qui éviteront les divisions au sein du groupe.

Et il critique les ambitions de ses petits camarades : 

Vous avez cinq ou six candidats, dont certains vous donnent l'impression de nourrir des ambitions personnelles et servir la cause de candidats au congrès de l'automne prochain."

Je ne sais pas si c’est  M.Estrosi qui a rédigé l’articulet publie sur le site d’Europe 1 mais il y a des progrès  à faire….

Version original :

http://lelab.europe1.fr/t/estrosi-le-sarkozysme-n-est-pas...

Il ne vous l'a pas encore dit ,il préfère la commission des finances que la gauche comme il est devenu la règle accordera à un député de l’ opposition.

L’homme devenu fort magnanime,il faut le dire.En d’autres temps,il ne crachait pas dans la soupe de la présidence du groupe UMP..Il avait fait des mains et des pieds lors de sa disparition du gouvernement Fillo pour s’y présenter en tentant de faire reculer la date de l’élection.Le coup avait foiré…Il parait que ce serait un certain Nicoals qui lui aurait proposé la fonction et l'assurait de tout soutien.

estro report.jpg

L'ex-ministre de l'Industrie Christian Estrosi a plaidé, mardi  16 novembre, pour un report de l'élection du président du groupe UMP à l'Assemblée, le temps de retrouver son siège de député et d'avoir "une visibilité" sur l'attitude des centristes, qui envisagent de créer leur propre groupe.

L'élection du successeur de Jean-François Cope, qui quitte la présidence du groupe majoritaire pour prendre les rênes de l'UMP, doit avoir lieu mardi prochain.

"Il y a un problème qui se pose" c'est que "je ne serai député que dans 28 jours", comme c'est "le cas pour huit autres ministres sortants", et que "nous ne pourrons pas participer à cette élection", a déclaré Christian Estrosi sur France Info.

"Par ailleurs, Jean-Louis Borloo a fait savoir qu'il envisageait de constituer un groupe (centriste) à part, et donc je pose très clairement la question: est-ce que les députés membres du groupe UMP qui pourraient être tentés d'aller dans le groupe de Jean-Louis Borloo doivent participer à l'élection du président du groupe UMP?", a-t-il dit.

"Tant qu'on n'a pas suffisamment de visibilité, je pense qu'il est important de reporter la date de l'élection parce que je ne vois pas comment de futurs députés membres d'un groupe centriste pourraient peser sur l'élection du président du groupe UMP", a affirmé le maire de Nice.

"A partir de là, il m'appartiendra de nourrir ma réflexion" sur une éventuelle candidature, a-t-il affirmé alors que quatre candidats sont d'ores et déjà en lice pour succéder à Jean-François Copé : le radical Jean Leonetti, actuel vice-président du groupe, Christian Jacob, bras droit de Jean-François Copé, Hervé Gaymard et Louis Giscard d'Estaing.

Christian Estrosi a par ailleurs préconisé une réforme des statuts de l'UMP pour permettre l'élection de son secrétaire général par les militants. Selon lui, il faudrait "plus de démocratie interne" au sein du parti présidentiel.

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20101116.OBS2993...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu