target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

17/04/2012

Intelligent…

Intelligent…

Manifestation de soutien à NS le 15 Avril à la Concorde

30 Mai 68, une date et un événement que les moins de 60 ans ne peuvent pas connaître. Dans une France prospère, débarrassée des guerres coloniales, après 10 ans de pouvoir gaulliste, la gauche se réveille… Les étudiants d’abord veulent construire une société nouvelle où » il est interdit d’interdire » A l’université de Nanterre, Cohn Bendit anime le mouvement à tendance anarchiste dit le mouvement du 22 Mars, le mouvement s’étend à d’autres universités et en particulier à la Sorbonne puis les étudiants dressent des barricades au quartier latin. L’affrontement entre les étudiants et les forces de l’ordredébouche sur de véritables combats de rue : voiture incendiées, rues dépavée, vitrines brisées des centaines de blessés.

Le Président, la majorité politique, tentent de contenir les évènements sans répression brutale, leurs hésitations sont prises pour de la faiblesse, la gauche politique, les syndicats, et le monde ouvrier y voient une opportunité et le 11 mai l’appel à la grève générale est lancé pour le 13 Mai. Près d’un mois après le début de ces évènements, car dans un premier temps l’utopie des slogans du mouvement étudiant, mené par des fils de bourgeois n’avait pas retenu l’intérêt du monde ouvrier.
Une grande manifestation commune ouvrière et étudiante a lieu le 13 Mai, le gouvernement cède et les négociations commencent qui aboutissent aux accords de Grenelle. Accords jugés insuffisants par la base qui continue la grève. Une crise politique est ouverte et De Gaulle s’éclipse pendant 24 heures. A son retour il dénonce la « chienlit » et appelle la majorité populaire silencieuse à se manifester.
Le 30 Mai une foule évaluée à près d’un million de personnes se rend aux Champs Elyées et place de la Concorde, tout défilé est impossible. J’étais à la Concorde il y eu un moment où il était même impossible de se déplacer tant la foule était dense.
La dissolution de l’assemblée permet une large victoire aux législatives du parti Gaulliste.

Pour autant des réformes profondes sont engagées. C’est le non à la réforme du sénat et la loi sur la régionalisation combattue par la gauche qui la mettra en œuvre 20 ans plus tard, qui entrainera le départ du Général de Gaulle.
La majorité silencieuse, c’est la majorité du bon sens, quand cette majorité reste silencieuse devant les urnes et qu’elle s’abstient, la gauche gagne les élections. C’est cette majorité que NS tente de mobiliser le 15 Avril prochain mais NS n’a pas l’aura de De Gaulle.
De Gaulle n’aurait jamais renoncé à parler des problèmes qui fâchent, il aurait enfoncé le clou de la chienlit financière dans laquelle se trouve la France ! Des efforts que tous les Français doivent faire en fonction de leurs moyens. FH est le rassembleur des Français autour d’un gâteau qui n’existe pas, De Gaulle les aurait rassemblé sur l’effort à consentir en vue d’espérer et mériter le gâteau.
Cette campagne présidentielle, consterne nos pays amis, discrédite la France auprès de ses créanciers, nous promet des lendemains qui vont déchanter. Cela la majorité silencieuse le sait, mais NS est dans le déni général et la frivolité (selon FB), il ne parle plus de l’essentiel qu’il a su pourtant sauver. Elle doute… il est possible qu’elle ne fasse pas le déplacement ni le 15 Avril ni le 6 Mai.
Dans les entreprises bien managées on fidélise d’abord ses clients ensuite on s’occupe de gagner de nouveaux clients, En politique c’est la même chose avec les électeurs, un électeur déçu, un électeur qui doute est un électeur perdu.
.linternaute.com/fr/nicolas-sarkozy/blog/1786644-manifest...

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu