target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

24/03/2012

Le Point :Gros carambolage d’articles

Le Point :Gros carambolage d’articles.

Apparemment,le Point est tombé dans la marmite des réduction de dépenses,à l’instar de M.Giesbert qui en fait sa croisade,l’hebdomadaire multiplie les numéros et articles concernant ce grand défi pour notre pays.S’il est vrai que notre pays croule sous une dette dont les origines sont multiples,force est de constater que cette dernière n’est pas a al dépense sociale,Le Point semble avoir choisi que de ne voir qu’un petit bout de cette fameuse dette,trop de dépenses.Reste à savoir comment on envisage le volet recettes de ce grand défi national.

Dans son numéro spécial Bayrou,le prophète comme ils disent,l’hebdomadaire donne le parole et le stylo à Mme Agnès Verdier –Molinié,directrice d’un institut ulta-libéral:l’ifrap.Que de belles propositions que elle nous propose cette brave dame…Moins de dépense pour moins de recettes,voila la bonne solution.

ultra liberal.JPG

7 milliards d'euros en réformant l'Etat-providence

L'effort principal (4,1 milliards) porterait sur la réforme de l'Assurance-maladie. Un programme tout sauf plan-plan.Les hôpitaux publics devraient aligner graduellement leurs tarifs sur ceux des cliniques privées. Le coût des transports sanitaires devrait être réduit de 20%. Le taux des remboursements sur les affections de longue durée serait réduit de 100 à 94% pour limiter les effets d'aubaine constatés dans certaines régions.Les actes inutiles auxquels

procèdent,en médecine de ville,généralistes,spécialistes,infirmiè­res,kinésithérapeutes... seraient combattus.L'iFRAP propose même de baisser à 60% le taux de remboursement de l'acte médical après la sixième consultation. On entend d'ici les protestations...

Le régime des retraites ne serait pas épargné non plus par les coupes de l'iFRAP, mais la cure est moins sévère. La réforme consisterait à unifier tous les régimes en les alignant sur le régime général, ce qui provoquerait quelques grin­cements chez les fonctionnaires et auprès des bénéficiaires des régimes spéciaux (EDF, SNCF, RATP...). Les économies, modestes (1,2 milliard par an), découleraient surtout d'une meilleure gestion. Pour ce qui est des allocations chômage, l'iFRAP n'y va pas de main morte. La fondation propose aux fonctionnaires de cotiser davantage au chômage et aux salariés des entreprises publiques de cotiser tout court. Elle suggère aussi de réduire à la fois la durée des indemnités et leurs montants et de revoir le régime des intermittents,jugé trop avantageux et trop coûteux pour la collectivité. Enfin, une fiscalisation des allocations familiales et de manière générale de toute forme d'assistance est recommandée. Il arrive en effet que le cumul des aides fasse entrer certains bénéficiaires dans la zone où l'on devient imposable.

15 mars 2012 I Le Point 2061

Parmi ces propositions,il en est une qui a particulièrement attiré mon attention:passer les remboursements de malades en ALD de 100% a 94%,le solde restant à charge du malade,fautif en fait d’être une charge pour la société ou pour les mutuelles qui a terme deviendront la vache à lait de notre système de protection sociale enfin financée par ses propres bénéficiaires,c'est-à-dire les malades eux-mêmes.Ainsi le système rêvé par Mme Agnès Verdier -Molinié  serait en place,le malade paiera pour se faire soigner puisqu’il est le malade et tout en serait pour le  mieux.Pour ceux qui ne pourront pas payer,tant pis pour eux,ils n’avaient qu’à être riches ou important.On aura assaini les comptes de la sécurité sociale même si les français ne pourront plus se soigner correctement et que  nos mutuelles seront ruinées.Belle perspective,…

Belle perspective oui,si vous n’êtes pas malade,pas atteint de pathologies qui nécessitent des traitement au long cours et quelque fois à vie.

Apparement ce n’est pas le cas de Mme   qui parle à son aise de la maladie des autres,oubliant sans doute que la malheur ne frappe pas qu’à la porte de ceux-là.

Pour mieux informer cette charmante personne qui fait le buzz sur tous le plateaux de télévision sur lesquels on l’invite,je voudrais vous et lui donner quelques chiffres.

Le cout moyen d’une seance de dialyse en centre lourd –dialyse assistée –coute 320 la séance,il faut au minimlum 3 séances hebdomadaires soit 1860€,que multiplie 4 pour trouver le montant mensuel :7990€.A cela on ajoute le traitement médicamenteux,les examens obligatoires tel que radios,analyses sanguines,visites de spécialistes ,etc…

Si on se contente de décompter les séances de dialyse que l’assurance maladie  prend en charge à 100% pour l’instant avant que les amis de Mme ne viennent perturber durablement notre système de santé,et dans le cas où sa proposition venait à être adoptée - quelques tentatives ont été amorcée sous le dernier quinquennat du candidat du peuple et des malades -le patient devrait s’acquitter de 19.20€ par séances soit 19.20x12=230.40 mensuels.A cela s’ajoutent les transports, je prends le cas d’un transport en taxi soit 32€  pour un aller-retour domicile-centre de dialyse intra-muros soit 1.92 x 12 =23.04€.Auxquels doivent s’ajouter tous les traitements indispensables à un malade en insuffisance rénale en stade terminal.

Cout total mensuel à la charge du patient(94%)(dialyse + transports):230.40€+23.04€=253.80€ mensuels soit 3045.80€….annuels.Allez demander à une ou un retraité atteint de cette pathologie – les personnes âgées sont de plus en pus atteintes de diabiète,affection qui conduit très souvent en dialyse - qui perçoit 700€ ou 800€ de retraités mensuelles d’aller s’acquitter de telles sommes,allez demander à un jeune homme ou à une jeune femme atteinte d’insuffisance rénale due à une malformation congénitales ou d’une maladie immunodépressive ou polykystiques d’aller payer de telle sommes pour faire soigner une maladie dans laquelle seule la nature et la mauvaise providence sont responsables.Allez demander aux parents d’enfant atteint de cette pathologie à la naissance de s’acquitter de telles sommes dans l’attente d’une greffe pour leur enfant.Je propose à Mme Agnès Verdier -Molinié de venir avec moi dans un centre de dialyse ou de chimio thérapie pour qu’elle propose cette solution pour sauver notre système de sante au détriment de ceux qui doivent pris en charge par lui.

Je m’étonne de voir M.Giesbert donner crédit à de telles sottises et surtout de très mauvaises solutions,il a été atteint d’un cancer.Il sait donc ce que coutent les traitement de cette maladie.

On peut faire,pour ne pas faire de jaloux,les mêmes calculs pour un traitement de chimio thérapie avec les éléments qui suivent.Frais de transports identiques.

chimio.jpg

http://www.rees-france.com/en/IMG/pdf/Poster_HERMES_EORTC...

hors couts de traitement annexe qu’on établissait 800€ par semaine en 2002

Mme Agnès Verdier–Molinié propose donc de faire porter le principal effort sur la reforme de l’assurance maladie pour une réduction de dépenses  de 4.1 milliards d’euros,soit c’est tout à son honneur. Réformer quoi au fait…uniquement les barèmes de remboursement et les conditions de remboursement des ALD.Un peu court,me direz-vous.Qu’elle nous propose un réel plan de reforme des transports sanitaires au lieu de se contenter de dire qu’il faut économiser 20% de leur coût.Comment et combien ?Sur quel intervenant de ce secteurs:médecins prescripteurs,ambulance,taxi,société de transport…Que connaît-elle de ce secteur puisqu’elle ne le pratique,elle a de la chance.

Prix des médicaments connait pas,doublon des examens à tire larigot connait pas…Non,Mme Agnès Verdier-Molinié ne connait que les remboursements.Et les actes inutiles…Tarifées à et acceptés par qui..Par l’assurance maladie.C’est cette dernière qu’il faudrait réformer alors.

Mais il y a mieux dans cette affaire,j’ose dire…quelques pages plus loin,Le Point nous relate une curieuse affaire,lire ci-dessous:

comptable fraudeur.jpg

PÔLE EMPLOI LE COMPTABLE FRAUDEUR

Début février, des enquêteurs de la Bri­gade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA) ont interpellé à Paris un comptable d'une quarantaine d'années,soupçonné d'avoir fabriqué de fausses fiches de paie et de faux certificats de licenciement, qu'il revendait sous forme de « kits Assedic» pour environ 1000 euros l'unité. Une centaine de personnes ont bénéficié des faux documents,causant à Pôle emploi un préjudice de 2 130 320 euros. Le comptable a été mis en examen.Il risque cinq ans de prison et une amende de375 000 euros.

Revenus dissimulés pour obtenir le RMI, fiches de paie falsifiées pour toucher les allocations chômage, faux dossiers pour bénéficier d'une retraite indue, la fraude aux prestations sociales prend une ampleur inquié­tante en France. «Parmi les fraudeurs, on trouve souvent des professionnels de la santé, médecins, pharmaciens ou encore infirmiers.C'est un réel fléau national. Rien qu'en 2011, pas moins de 4,8 millions d'euros ont été soutirés aux organismes sociaux de Paris et de la petite couronne. Je vous laisse imaginer le préjudice au niveau national!»s'insurge un enquêteur de la BRDA qui reçoit plus d'une centaine de plaintes par an. Le 16 février, les policiers ont été saisis par le parquet de Paris d'une enquête préliminaire dans le cadre d'une tentative d'escroquerie à l'encontre de la Caisse natio­nale d'assurance vieillesse (CNAV). Cette dernière a par ailleurs communiqué au par­quet de Paris une trentaine de dossiers litigieux pour un préjudice provisoire estimé à 633  021 euros. «Désormais, toutes les demandes seront passées au crible et celles qui paraîtront suspectes seront automatiquement transmi­ses à l'autorité judiciaire. La lutte contre la fraude sociale est devenue une priorité natio­nale», souligne un policier «.

Vous avez bien lu…4.8 millions d’euros par ci,633 021 euros de là,2 130320 euros encore…Diable que de millions de fraude pour la plupart irrécupérables.2 130 320 euros pour une centaine de tricheurs,c’est du lourd.Manifestement Mme Agnès Verdier–Molinié n’a pu le loisir de lire cet articulet comme elle a oublié quelques chiffres concernant la fraude sociale dans notre pays.

Nous allons les lui rappeler.Selon la Cour des comptes ce dernier s’établirait entre 8 et 15 milliards,selon M.Bertrand elle s’établirait à 4 milliards d’euros.Tiens,il y a un cheveu dans la soupe de Mme Agnès Verdier–Molinié,elle veut réduire la dépense d’assurance maladie de 4.1 milliards d’euros,c’est exactement le montant de la fraude selon le ministre concerné.Il faudrait peut-être les moyens en place pour tenter et réussir à récupérer cette somme avant d’entrevoir de passer les ALD de 100% à 94%.En 2010,malgré toutes les effets de manche du même ministre et toujours selon lui,seuls 500 millions d’euros ont été récupérés. C’est mince,il est vrai qu’il est plus facile de s’ en prendre aux malades.Moins de remboursements,un peu plus de franchise,moins de moyens dans l’hôpital public et le tour est joué.

fraude sociale 4 milliards.jpg

http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/La-fraude-sociale...

Pour conclure,en espérant m’être fait bien comprendre,je ne suis pas partisan du statu quo en matière de couverture sociale et médicale dans notre pays.Il y a beaucoup à faire mais sûrement pas en se prenant ceux qui subissent mais bien à ceux qui sont aux manettes de ce système.A la différence de la directrice de l’IFRAP,je le subis ce système et je le connais mieux qu’elle.J’en connais les qualités,j’en connais les défauts,j’en connais les problèmes et difficultés.Et je vous garantis que le premier problème de système n’est pas le patient en ALD.

Tiens,je tombe sur une grossièreté qui ne m’avait pas interpellé « Les hôpitaux publics devraient aligner graduellement leurs tarifs sur ceux des cliniques privées ».Bien sur à pathologie égales alors….à durée de séjour égale et à personnel égal…et surtout a  qualité technique égale.

Supprimons l’hopital public,ca ira plus vite !

Cette dernière trouvaille démontre,s’il le fallait,que Mme la directrice ne connaît rien aux réalités de notre système de santé.Veut-elle que nous soyons tous soignés avec des dépassements d’honoraires obligatoires…

Cet institut,il faut le dire,est l’inspirateur,un des inspirateurs de qui vous savez.Le 22 avril et le 6 mai songez à ce que propose cette charmante personne et faites le bon choix en pensant à la santé de vos enfants,de vos parents et grand parents.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu