target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

14/03/2012

Sarkozy:Pire que Marine Le Pen,Copé s’indigne…

Sarkozy:Pire que Marine Le Pen,Copé s’indigne…

La bonne blague.

 

9061331707868.jpg

Comme il est désolant de voir nommer le mot France par la presse étrangère ou dans l’enceinte d’un parlement européen à propos des délires de celui qui devait la faire respecter et défendre ses valeurs.Ces fameuses valeurs qui ne cessent de fouler au pied.Ce matin,M.Sarkozy a eu la mauvaise surprise de se faire épingler par le Wall Street Journal dans des termes peu amènes,pensez que ce quotidien de droite se demande qui est plus à l’extrême droite de Mme Le Pen que de M.Sarkozy…Nicolas Le Pen qu’il le nomme.Ca va faire plaisir à M.Obama d’avoir reçu le soutien d’un monsieur que le Times traitait de xénophobe à l’époque du discours de Grenoble et que le Wall Street journal met sur le même plan que M.Le Pen.

Plus prés de nous,Monsieur s’est fait vertement houspillé par le président du groupe des libéraux au Parlement européen,pas Cohen-bendit qui a d’autre chats à fouetter manifestement,pas les communistes,ni le Linke allemand,non un libéral Guy Verhofstadt.Président des eurodéputés démocrates et liberaux.

Immédiatement connues les déclarations de M.Guy Verhofstadt,le cerbère fidèle –jusqu’au 6 mai 2012 -de M.Sarkozy s’est enquis d’une déclaration, dont il a le secret ”il est indigné… ».Il s’indigne beaucoup M.Copé,c’est là le moindre de ses défauts,il s’indigne beaucoup parce qu’il est  lui-même indigne.Indigne de donner des leçons à M.Hollande sur à sa carrière car malgré ce qu’il peut penser de ses grandes capacités intellectuelles,M.Hollande lui en remet des kilomètres en terme de formation universitaire,pour le reste la calomnie que manie M.Copé est aussi d’une de ses mauvaises manies…en indigne plus d’uns.

Pour l’heure,je dis qu’il faut que le PS et ses responsables rendent coup pour coup face aux attaques en dessous de la ceinture dont les spadassins de l’UMP se font une spécialité.Je dis bien le PS et les responsables socialistes pas M.Hollande.Sauf demain où selon moi M.Hollande aurait intérêt à le tourner par la moquerie et l’humour tout en restant ferme sur certains points tels que M.Takieddine,la niche Copé,les multiples activités privées que mène ce Monsieur indigné permanent en mélangeant le tout avec son action publique.Avovat d’affaire et député par exemple.

Ainsi,la réaction de M.Guy Verhofstadt vient conforter ma pensée.Il y va franco M.Guy Verhofstadt,je le cite:

« Quant au propos de M. Copé me rangeant à gauche, voire à l'extrême gauche, il doit savoir que je suis ancien Premier ministre belge libéral, chef du groupe parlementaire libéral et démocrate au Parlement européen. Dans le libéralisme, M. Copé aime peut-être la version Takieddine. Moi, j'aime plutôt la version libérale soucieuse des libertés publiques.Qui veut limiter les libertés publiques? N'est ce pas l'extrême-droite?

Enfin, pour l'anecdote, sachez qu'hier, à une émission radiophonique de grande écoute du service public, où il n'a pas été possible de convier un eurodéputé UMP, tant l'UMP avait déjà abusé de son temps de parole, personne du groupe PPE auquel appartient l'UMP, n'a voulu venir au micro défendre les positions de Nicolas Sarkozy. Aucun député de la CDU, ni même du parti du Victor Orban, ni aucun autre membre des partis amis. Et pour une raison simple: la droite parlementaire européenne n'est pas à l'extrême droite. De même pour les commissaires du PPE qui se sont évertués toute cette semaine à Strasbourg à se démarquer des propos anti-européens du candidat de l'UMP. »

Demain,M.Hollande devra utiliser cette même technique en début de débat pour assécher le blitz de M.Copé,technique qu’il utilise en même temps que l’indignation.

Une chemise sur laquelle serrait inscrit  en grosses lettres « Takieddine » posée astucieusement sur le coin de la table ferait le meilleur effet….Biderman aussi,et Mme Bettencourt qui vient de se faire épingler sur la modique somme de 4 millions d’euros qui aurait transiter de la Suisse vers des inconnus.C’était juste avant la campagne présidentielle de 2007.

 

cope belge.jpg

Une dépêche de l'Agence France Presse m'apprend que M. Copé se serait indigné de mes propos d'hier dans l'hémicycle du Parlement Européen, à l'attention de Nicolas Sarkozy, dont je me demandais effectivement s'il était le candidat de l'extrême-droite à l'élection présidentielle française en lieu et place de Marine Le Pen.

M. Sarkozy prétend vouloir réduire de moitié l'immigration en France, alors que les trois quarts des immigrés qui arrivent sur le sol français le sont par mariage ou regroupement familial. Pour arriver à ce résultat, la France devrait dénoncer les conventions internationales qui la lient, et dont elle est d'ailleurs souvent à l'origine. Accessoirement, la France devra aussi quitter l'UE dont la législation en matière d'immigration repose précisément sur ces Conventions et qu'aucun autre chef d'Etat que M. Sarkozy ne dénonce. Quitter l'UE? N'est ce pas ce que veut l'extrême droite?

M. Sarkozy dénonce Schengen qui ferait de l'Europe "une passoire". C'est un problème qu'il faut résoudre par un renforcement du dispositif des frontières externes de l'Union, et certainement pas par une renationalisation de la politique migratoire. Signés par le président François Mitterrand en 1985, les Accords de Schengen ont été mis en œuvre par le gouvernement d'Edouard Balladur en 1994 et sont pleinement intégrés dans le Traité de Lisbonne négocié par... Nicolas Sarkozy en 2008. Veut-il vraiment dénoncer le Traité de Lisbonne? N'est ce pas ce que veut l'extrême droite?

Quant au propos de M. Copé me rangeant à gauche, voire à l'extrême gauche, il doit savoir que je suis ancien Premier ministre belge libéral, chef du groupe parlementaire libéral et démocrate au Parlement européen. Dans le libéralisme, M. Copé aime peut-être la version Takieddine. Moi, j'aime plutôt la version libérale soucieuse des libertés publiques. Qui veut limiter les libertés publiques? N'est ce pas l'extrême-droite?

Enfin, pour l'anecdote, sachez qu'hier, à une émission radiophonique de grande écoute du service public, où il n'a pas été possible de convier un eurodéputé UMP, tant l'UMP avait déjà abusé de son temps de parole, personne du groupe PPE auquel appartient l'UMP, n'a voulu venir au micro défendre les positions de Nicolas Sarkozy. Aucun député de la CDU, ni même du parti du Victor Orban, ni aucun autre membre des partis amis. Et pour une raison simple: la droite parlementaire européenne n'est pas à l'extrême droite. De même pour les commissaires du PPE qui se sont évertués toute cette semaine à Strasbourg à se démarquer des propos anti-européens du candidat de l'UMP.

belge.jpg

La vidéo où M. Verhofstadt assimile les idées anti-européennes de Nicolas Sarkozy à celles de l'extrême-droite.

http://www.dailymotion.com/video/xpfb69_guy-verhofstadt-compare-nicolas-sarkozy-a-marine-le-pen-au-parlement-europeen_news#from=embediframe

 http://www.huffingtonpost.fr/guy-verhofstadt/jean-francoi...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu