target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

17/08/2011

Avec des résultats comme ça,mon vieux !

Avec des résultats comme ça,mon vieux !

anglais taxe.jpgpilote euro.jpg

Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont écrit mercredi à Herman Van Rompuy pour lui demander de présider la zone euro, comme ils l'avaient annoncé la veille. De là à parler d'un gouvernement de l'Euroland, il y a un pas que les Etats membres ne sont pas près de franchir.

Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont proposé mercredi 18 août à Herman Van Rompuy de présider le futur gouvernement économique de la zone euro.

A l'issue d'une rencontre de deux heures à l'Elysée, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont proposé mardi la création d'un "véritable gouvernement de la zone euro" qui s'achemine, selon eux, "vers une intégration économique renforcée". Ce gouvernement se réunira deux fois par an. Son président sera élu pour un mandat de deux ans et demi. Le président français et la chancelière allemande ont écrit mercredi à l'actuel président de l'Union européenne, le Belge Herman Van Rompuy, pour lui proposer le poste.

Jusqu'à présent, seul existe - de manière permanente - l'Eurogroupe, un Conseil des ministres de l'Economie et des Finances de la zone euro, présidé par le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, qui se réunit une fois par mois. Son autorité et sa capacité de coordonner les politiques économiques des Etats membres laisse fortement à désirer - ses décisions doivent toujours in fine être validées par les chefs d'Etats et les divergences entre les stratégies de croissance des pays se sont accrues. Quant aux récents et nombreux entre chefs d'Etat, ils n'ont eu lieu que sur fond d'urgence de la crise.

"Ce gouvernement de la zone euro, c'est de la poudre aux yeux, ce n'est qu'une structure qui s'accumule aux instances de concertation existantes, commente Henri Sterdyniack, économiste à l'OFCE et à l'université Paris Dauphine. Un gouvernement, cela signifie un chef et des ministres, qui décident de la politique budgétaire et fiscale. Je ne vois pas en quoi une réunion deux fois par an des chefs d'Etat va modifier la gouvernance économique de la zone euro."

Un gouvernement économique doit avoir des moyens

"Avoir une institution au niveau des chefs d'Etat et de gouvernement pour faire le point sur la zone euro, c'est une bonne chose, estime pour sa part Stéphane Cossé, responsable de l'économie au MoDem. Mais on ne peut pas parler de gouvernement économique. Il faudrait pour cela un ministre des finances européen, en charge de veiller à la cohérence des orientations budgétaires des Etats, d'évaluer leurs besoins financiers, de superviser l'émission des bons du Trésor européen, et d'incarner au niveau politique l'unité de la zone euro".

Herman Van Rompuy peut-il incarner ce super ministre? Il faudrait pour cela lui laisser de l'espace. Or quelles que soient les compétences de l'ex-Premier ministre belge, il restera prisonnier des atermoiements des Etats européens et de leurs dirigeants. Et ce d'autant plus que sa nomination est d'ores et déjà place sous la tutelle du couple franco-allemand. Par ailleurs, un gouvernement économique doit avoir des outils à sa disposition pour aller plus loin d'ans l'intégration budgétaire, comme les euro-obligations. Celles-ci ont été rejetées par Paris et Berlin.

"La zone euro telle qu'elle est construite n'a pas d'autorité budgétaire et fiscale. Tant que cette puissance n'existera pas, le marché pensera qu'il peut gagner, affirme Georges Soros dans une interview au journal Le Monde daté de jeudi 18 août. "L'Europe est en danger", conclut le financier américain d'origine hongroise.

http://lexpansion.lexpress.fr/economie/y-a-t-il-enfin-un-pilote-dans-l-avion-zone-euro_260930.html

impot commun.jpg

  http://www.usinenouvelle.com/article/defiance-envers-l-im...

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu