target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

15/03/2011

Ca devient grave,non très grave !

 hilti.jpg

Trois braqueurs à l’origine de l’incendie chez Hilti

Les 3 000 m2 de locaux partis en fumée hier, au sein de la société Hilti à Magny-les-Hameaux, ont pour origine un braquage. Les malfaiteurs ont mis le feu pour effacer leurs traces.

MAGNY-LES-HAMEAUX, HIER. Un incendie criminel a provoqué des dégâts considérables : 3000 m² du site de Hilti, spécialisée dans la vente d’outils pour les professionnels du bâtiment, ont été détruits. Une réunion de crise a été organisée par la direction dans l’après-midi.  

Quatre individus ont été interpellés hier après-midi après le violent incendie survenu hier matin à Magny-les-Hameaux au sein du centre de stockage national de la société Hilti. Ils transportaient du matériel de la marque dans leur véhicule et une remorque. Selon le procureur de la République de Versailles, ils auraient mis le feu afin d’effacer les traces du vol.

Et avant de commettre leur méfait, ils auraient braqué et ligoté le vigile. Agés de 26 à 31 ans, trois des quatre malfaiteurs ont été placés en garde à vue pour vol avec séquestration et destruction volontaire par incendie, et le quatrième pour recel. Ils devraient être déférés devant le parquet demain mardi.

Les dégâts provoqués par l’incendie sont considérables. Des 10 000 m2 du site de la société spécialisée dans la vente d’outils destinés aux professionnels du bâtiment, 3 000 m2 ont été détruits. Selon une première estimation, le montant du préjudice s’élève a près de 15 M€. L’alerte a été donnée vers 10 heures, après que le gardien eut réussi à se libérer de ses liens. Plus de 100 pompiers, pas moins de 28 véhicules et deux bras élévateurs articulés dotés de nacelle ont été mobilisés sur place. Durant l’intervention des secours, un périmètre de sécurité a été établi par les forces de l’ordre qui ont fermé la circulation avenue de l’Europe et rue des Frères-Farman. Huit lances ont été activées et les deux bras élévateurs utilisés pour surplomber le bâtiment afin d’arroser le cœur du foyer et éviter toute propagation du sinistre.

Les 150 salariés devraient subir des mesures de chômage technique

L’incendie aurait éclaté dans l’atelier de préparation des marchandises. Le système de rangement est entièrement automatisé et il est géré par informatique. Les meuleuses, les foreuses, mais aussi les outils à poudre pour percer le béton et l’acier sont entreposées sur des étagères à plusieurs niveaux à l’aide de robots. Tous les engins sont détruits. « Sous l’effet de la chaleur, la charpente s’est déformée et une partie du toit s’est effondrée », raconte un pompier.

L’intervention des secours a été suivie par de nombreux salariés du site. « J’ai reçu un appel téléphonique, j’ai cru que c’était une blague, déclare l’un d’eux. En voyant ce spectacle de désolation, cela me fait mal au cœur. C’est notre outil de travail et notre gagne-pain. » Après cet incendie, les 150 salariés du site devraient subir des mesures de chômage technique. L’équipe de direction a organisé une réunion de crise hier après-midi. Un point aura lieu ce matin sur place avec les employés.

 

http://news.google.com/news/story?pz=1&cf=all&ned...

 

 

incendie Hilti.jpg

 

http://www.lexpress.fr:80/actualite/societe/fait-divers/i...

 

  netto incendie.jpg

Seine-et-Marne : un supermarché en feu après un braquage

Gilles Cordillot | Publié le 14.03.2011, 21h20

Crécy-la-Chapelle, lundi soir. La moitié des 1 000 m2 du supermarché Netto était considérée comme détruite à 21 heures, mais le feu continuait de dévorer le reste du bâtiment.

Un magasin de l’enseigne Netto, la filiale discount alimentaire du groupe Intermarché, était en feu lundi soir depuis 19 heures à Crécy-la-Chapelle, près de Coulommiers (Seine-et-Marne), à proximité de l’ancienne route nationale 34. Vers 22 heures, une cinquantaine de sapeurs-pompiers s’affairaient toujours autour du brasier dont la propagation a été circonscrite autour de la grande surface.

A 21 heures, la moitié des 1000 m2 était considérée comme détruite, mais le feu continuait de dévorer le reste du supermarché.

L’origine de l’incendie serait d'origine criminelle, selon les premiers éléments de l'enquête. Des malfaiteurs ont attaqué le personnel à la fermeture du magasin, à 19 heures. Ils ont mis le feu au moment de prendre la fuite, mettant en jeu la vie des salariés présents dans le commerce. Aucune blessé n’était à déplorer lundi soir.

http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/seine-et-marne...

 

Avant,quand les braqueurs étaient encore un peu civilisés,ils mettaient des gants.Aujourdhui connaissent pas les gants ces sauvages alors ils mettent le feu.Bientot,ils mettront des bombes.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu