target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

01/03/2011

Retraites des immigrés:Libération et Marine se plantent !

Guy Liguili m'adresse ce commentaire:

Si j'en crois votre post une des conditions est "si vous êtes autorisé à résider en France métropolitaine ou dans un département d’outre-mer".
Celà,à mon avis restreint énormément le nombre de personnes (pauvres de surcroît) autorisées à passe leur retraite en France. Ce droit est donc bien hypothétique.
Quand aux « Certains pays ont passé des accords avec la France permettant de cumuler les années travaillées dans le pays d'origine avec les années travaillées en France. Renseignez-vous auprès du Centre de liaisons européennes et internationales de sécurité sociale »,celà suppose que la réciproque est valable et qu'un retraité français peut faire valoir des droits dans les pays ayant passé lesdits accords.

Je lui réponds:

Il semble que vous faites une erreur d’appréciation quant au contenu du texte issu de l’agence et celui de mes commentaires de ce dernier.

Le problème n’est pas de savoir si on peut passer sa retraite en France - ce qui est possibilité en tout état de cause - mais de percevoir une retraite qui me semble pour celles et ceux qui n’ont jamais travaillé en France et donc n’ont jamais cotisé.

Ce que nous tentons de dénoncer c’est l’attribution automatique d’une retraite à des personnes étrangères- en situation régulières certes - qui n’ont jamais travaillé.

Cela me semble être une injustice.

Au surplus,ce serait le pompon, si j’ose dire,si on accordait des retraites à des personnes en situation irrégulière sur notre territoire et donc en situation de ne pas travailler sur ce dernier.

Il me semble donc normal que le législateur ait pris la précaution de dire « Si vous êtes autorisé… ».Si vous considérez qu’il y a peu de personnes immigrées autorisées à résider sur notre territoire rapprochez vous des chiffrées publiés en la matière.

C’est le minimum de disposer une carte de séjour pour travailler en France et par voie de conséquences pour espérer d’y percevoir une retraite bien méritée.

D’autre part,le nombre de personne autorisées à « passer » leur retraite en France n’est pas le problème dés lors que le législateur a pris le soin de préciser « Si vous êtes titulaire d’une pension de vieillesse liquidée au titre d’un régime de base français de sécurité sociale, et que vous avez résidé régulièrement en France (carte de résident), vous pouvez bénéficier, à votre demande, si vous vous établissez hors de France, d’une carte de séjour portant la mention « retraité ». Cette carte permet d’entrer à tout moment sur le territoire français pour y effectuer des séjours n’excédant pas un an. »

Une fois,il est démontré que ce n’est pas la perception mais l’automaticité de perception d’une retraite qui en jeu.

Pour ce qui concerne les pays sous convention,voila la liste.Il conviendra donc de comparer le nombre de travailleurs émigrés de ce pays qui bénéficient des conditions françaises en terme de retraites et celui de nos nationaux qui bénéficieront des avantages en terme de droits à la retraite des pays sous convention où ils ont travaillé.Je présume que la balance sera vite faite et on pourra constater qu’il est bien meilleur d’avoir une retraite au regime qui est le notre en France qu’au Bénin.Ou alors une retraite française au Benin.

Je ne vois pas de salariés français qui correspondrait à ces conventions ou alors n'ai-je pas bien  compris le sens de ces conventions.Éclairez-ma lanterne.Ou alors,je vois une possibilité d'application de ces conventions.Un exemple:un travailleur beninois qui aurait travaillé au Benin - y a t il un système de retraite au Benin - pourrait cumuler ses années de travail dans son pays avec celles qu'il aurait effectuées dans notre pays.Quid des cotisations?

J'avoue mon ignorance et surtout mon étonnement. 

Enfin,je précise une nouvelle fois que je ne suis pas sur la même ligne politique que Marine Le Pen.Tout travailleur qui a travaillé, cotisé - immigré ou pas - a droit une retraite selon les règles en vigueur.Les autres n’iront qu’aller voir chez Plumo si j’y suis.

Pour finir,merci,si vous les connaissez,de m’indiquer les pays dans lesquels je pourrais être logé,soigné,pensionné jusqu'à ma retraite puis rémunéré comme mes concitoyens sans avoir travailler dans ce même pays.

Pour compléter les éléments disponibles en la matière,ci-dessous vous trouverez les extraits d’une étude sur les comptes de l’immigration.Ils attestent,ces comptes,que les positions énoncées par Marine Le Pen ne correspondent pas aux réalités économiques inhérentes à cette dernière et leur publication sur mon modeste blog prouve,s’il le fallait, que je n’épouse pas toutes les positions de Marine Le Pen sur ce problème car problème il y a.Une autre étude circule,c’est celle qu’a édité l’association «Contribuables associés» dont vous trouverez le lien ci-aprés:

http://www.contribuables.org/boutique/les-monographie-de-...

 

 

comptes de l'immigration.jpg

 

 

 

Quant aux retraités pauvres,il y en a chez les français de souche et chez les travailleurs immigrés.Bien malheureusement.

une l'humanté.jpg
La une de l'Humanité du jour.
La liste des pays sous convention:

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu