target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

28/11/2010

Fadela Amara : Pas déçue d’être virée du gouvernement,nous aussi !

Vendredi dernier,sur France 2,Olivier Giesbert recevait,dans son émission « semaine critique » Madame Ni pute ni soumise,l’inénarrable Madame la ministridicule Fadela Amara.Etait aussi des invités Bernard Tapie.Ca promettait.Nanar a été égal à lui-même - monopolisant la parole et distribuant bons ou mauvais points à qui en voulait.L’autre,Mme Quartiers,tout aussi égale.Egale à rien,pour tout dire.Mis à part son chapelet sur l’autisme du cabinet de M.Fillon qu’elle a découvert le jour où elle a été virée du gouvernement,à part son laïus sur la personne de M.Fillon qui serait un grand bourgeois de la France profonde,la province….Pensez la Sarthe,contrée tellement éloignée du 93,département dans lequel n’a jamais habité mais qui en parle beaucoup.J’attire d’ailleurs votre attention sur l’état de le l’immeuble à caractère social qu’habite M.Amara,il n’y a  que le caractère qui soit social.Certains HLM parisiens sont plus luxueux que certaines copropriétés privées à bas prix,croyez-moi.Mes anciens amis de l’UDR ou RPR parisiens pourraient vous en parler.Notons au passage que Mme Amara ne souhaite pas quitter cet appartement,il y tient trop.

Revenons aux prestation de notre minitridicule.Je ne vous en citerez qu’une seule tant ce personnage n’a d’un intérêt que celui qu’ont bien voulu lui accorder notre Méprisant et une bande bobos repentis…. « Moi vous savez je suis une « ni pute,ni soumise » celui qui va prendre il n’est pas né ».Erreur,Chère Madame,nous  le connaissons,nous autres,celui qui vous a prise…..Ministre de la république,Madame,Monsieur, venez voir le phénomène.La femme à fausse barbe….

Je passerai,bien vite,sur le sempiternel discours sur sa liberté de pensée et d’expression A cet égard,il faudra lui indiquer que le français populaire - je parle de la langue française - n’est pas la langue que l’ on parle dans les quartiers et quand bien même qu’il faudrait accepter cette notion de « parler populaire - il y a sans doute des argots qui sont souvent des langues très construites puisque ses éventuels utilisateurs ne veulent se comprendre qu’entre eux.Ainsi du louchebem bien connu.C’est de l’argot,pas du français populaire… Aristide Briand lu a consacré un dictionnaire,c’est dire.

Le langage des banlieues n’est donc pas le français « populaire » comme le prétend notre ministridicule mais une vulgarité langagière de plus.Une avanie de plus.Tout à fait compréhensible,malgré tout,puisque nous pouvons comprendre comment qu’elle parle notre ancienne ministre de quartiers.…..On verra si M.Leroy, adoptera ce français des quartiers(sic).

Ainsi le petit jeu de Mme Amara qui consisterait à nous faire croire qu’elle serait le porte -parole des pauvres de France l’a rend plus ridicule qu’audible. Grâce à Dieu,j’espère que tous les français et leurs enfants de condition modeste ne sont pas tous obligés de parler comme Mme Amara ou se ses protégés.Je note que la nouvelle présidente de Ni Pute,ni Soumise ne s’exprime pas comme son aînée à ce poste.Cela me réconforte.

Laissons tout cela, intéressons nous à l’avenir de Madame la ministre de la république.

Voila ce qui nous pouvions lire dans le Point de cette semaine:

amara csa.jpg

Pourquoi pas me direz vous pourvu que l’on s’en débarrasse.

Trois remarques : 

*C’est le choix du président.

*Quelles ont les compétences particulières de Mme la ministre pour occuper ces fonctions et quels sont les intérêts pour le CSA.

*Quels serait l’intérêt de Mme Amara a être nommée.Le voila l’intérêt:

 

 

salaire csa.jpg

 

 Salaire des membres du Collège :133 265€. Vous avez bien lu.

 

Voyez comme cette république - celle de M.Sarkozy - n’est pas chiche avec pour celles et ceux qu’elle a utilisés.Mme Amara ira sans doute au CSA pour promouvoir le français des quartiers,le français populaire.Elle continuera,à nos frais,à nous « gonfler » - pardon - avec ses discours à la gomme car en fait de profession elle aura  la même que celle qu’elle occupait à son ministère:bonimenteuse.Avec le même salaire,à quelques euros prés,que celui qu'elle percevait en tant que secrétaire d'état,elle pourra toujours payer le loyer de son appartement à caractère social et loger sa famille.C’est toujours ça de pris.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu