target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

09/05/2009

Estrosi :sus aux bandes

bande.jpg

Nul ne pourra plus ignorer,tant le cabinet de notre bon et dévoué Député Maire en a fait des tonnes,que  Christian Estrosi s'est vu confié par son meilleur ami,le président de la république de tous les Français,la lourde tache de rapporter la proposition de loi renforçant la lutte contre les violences de groupe.La tache fut ardue bien que les principales dispositions de ce texte  furent indiquées, très clairement, par Mme Alliot - Marie, présentement Ministre d l'intérieur.De projet,nous sommes passés à proposition, ce qui permettait à notre bon et dévoué Député - Maire de briller à l'assemblée nationale,au contraire de ses habitudes.Pour une fois,ça le changera !M.Estrosi s'est acquitté de son devoir législatif avec célérité et sérieux.

Ainsi,apprend-on que le 6 mai dernier,le rapporteur organisait une table ronde autour des thèmes défendus par sa proposition de loi.Le syndicat Alliance police nationale,syndicat proche du président de la république de tous les français,partcicipait,bien évidemment cette réunion de travail et de concertation.On attendait,certainement,qu'elle,cette organisation syndicale,vienne soutenir,comme un seul homme, ce texte innovateur qui reprend en fait des principes législatifs existants.Pour une fois nous en étions pour notre compte et il apparait que M.Delage, secrétaire général  de ce syndicat,n'a pas manquer l'occasion de se faire entendre,lui et ses collègues policiers qui en ont,peut-être,assez d'être pris pour des jambons !

 DSC00026.jpg

A droite Jean Claude Delage,à gauche Jean Luc Garnier,alors secrétaire général d'Alliance police nationale et maintenant president de Fédération UMP des métiers de la sécurité.

Et il n'a pas sa langue dans la poche,le secrétaire général .Qu'on en juge.

« Pour exemple, il existe déjà une infraction de « participation à un attroupement après sommation » et une infraction à responsabilité individuelle de « participation à un attroupement en étant armé », quasi jamais retenues ou punies : ALLIANCE POLICE NATIONALE reste donc perplexe quand au renforcement de textes peu ou pas appliqués.
Au-delà de la création de nouveaux textes, ALLIANCE POLICE NATIONALE réaffirme que les sanctions doivent être dissuasives conformément à la Loi.Ainsi, il est anormal que les récentes mesures de « peines planchers » pour les multirécidivistes ne soient que peu utilisées. L'idéologie l'emportant souvent sur la raison lors du prononcé des peines !
ALLIANCE Police Nationale regrette que ces propositions relatives à la mise en place de peines plancher n'aient été que partiellement retenues lors de la discussion politique sur ce sujet car la sanction demeure la première des préventions ! ».

En clair,encore un nouveau texte alors que les précédents ne sont pas appliqués.

Si vous souhaitez prendre connaissance du texte de la proposition de loi :

http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion1641.asp

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu